Dynamique des espèces exploitées : le cas du fuligule milouin (Aythya ferina) dans le Paléarctique

by Benjamin Folliot

Doctoral thesis in Ecologie et biodiversité

Under the supervision of Matthieu Guillemain.

defended on 17-12-2018

in Montpellier , under the authority of GAIA - Biodiversité, Agriculture, Alimentation, Environnement, Terre, Eau , in a partnership with Office national de la chasse et de la faune sauvage (laboratoire) .

  • Alternative Title

    Demography of exploited populations : the case of the Common Pochard (Aythya ferina) in Palearctic


  • Abstract

    The Common Pochard (Aythya ferina) is a regular diving duck species in the western Palearctic. However, a worrisome decline of its wintering population led to an up-listed IUCN status from “Least Concern” to “Vulnerable”. This species is still hunted in Europe despite this decline. Hence, one may wonder about the sustainability of its harvest. The aim of this work was to understand the population dynamics of this species, and the drivers of these mechanisms. For this purpose, we assessed the declining trend in northwestern Europe using the mid-january censuses. Then, we studied the migratory connectivity with the two others flyways, in order to better understand the origin of the decline. Finally, we assessed two main demographic parameters (survival rate and nesting success) and combined these into a matrix population model. This model allowed us to assess an asymptotic growth rate and to determine the key demographic parameters on which management actions should focus. The main results of this thesis indicate that the decrease in productivty in Europe and in Russia could have been the main reason of the decline. However, given the limited human action to improve Pochard productivity, only breeding habitat improvement could be considered. Such improvements could be easily considered in Europe, but not in Siberia, the main breeding region characterized by a large area and a strong geographic isolation. Survival rates were lower in France than in neighbouring countries, possibly owing to a greater hunting pressure. A more moderate hunting pressure could lead to higher survival rates, and a balanced growth rate. Setting up an adaptative harvest management scheme could help reaching defined management goals, by annually adapting hunting quotas to current knowledge and assessment of Pochard population size.


  • Abstract

    Le fuligule milouin (Aythya ferina) est une espèce de canard plongeur répandue dans l’ensemble du Paléarctique. Montrant des signes de déclin de ses effectifs nicheurs en Europe depuis les années 2000, son statut de conservation IUCN a été réévalué de « Préoccupation Mineure » à « Vulnérable ». Etant une espèce chassée, la question du maintien de ces prélèvements cynégétiques est légitime. L’objectif de ce travail de thèse est donc de comprendre son fonctionnement démographique et les mécanismes sous-jacents à sa dynamique de population, pour proposer des mesures de gestion et de conservation. Pour cela, nous nous sommes attachés à estimer la tendance de ce déclin sur sa voie de migration nord-ouest européenne à partir des données de recensements de la mi-janvier. Puis, nous avons étudié la connectivité migratoire de cette voie de migration avec les autres voies préssuposées, afin de mieux comprendre l’origine de ce déclin. Enfin, nous avons estimé deux paramètres démographiques clés, la survie et le succès de nidification, pour les intégrer dans un cadre matriciel permettant d’estimer un taux de croissance asymptotique et comprendre quels sont les paramètres démographiques clés sur lesquels doivent reposer les actions de gestion. Il ressort de ce travail de thèse que le déclin du fuligule milouin est probalement dû surtout à une diminution de sa productivité en Europe de l’Est et en Russie. Le contrôle et la gestion de la productivité par l’Homme étant limités, uniquement des travaux de gestion autour des habitats liés à la nidification sont envisageables. Ces travaux pourraient être facilement menés en Europe mais beaucoup plus difficilement en Sibérie, principale aire de reproduction des milouins caractérisée par une vaste superficie et un fort isolement. Les taux de survie des oiseaux bagués en France sont plus faibles que pour les oiseaux bagués dans d’autres pays, potentiellement du fait d’une pression de chasse plus élevée. Amener le taux de survie en France au même niveau que dans les pays voisins (Suisse et Grande-Bretagne), par une modification de la réglementation sur la chasse, serait de nature à ramener le taux de croissance à l’équilibre. La mise en place de la gestion adaptative pourrait faciliter les objectifs de conservation fixés en adaptant annuellement ces prélèvements aux effectifs présents et aux connaissances dont on dispose.

Consult library

Version is available

Where is this thesis?

  • Library : Bibliothèque interuniversitaire. Bibliothèque électronique.
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.