La vie quotidienne des personnes âgées atteintes de la maladie d'Alzheimer vivant à domicile : une approche anthropologique et comparative Montpellier (France) - Alger (Algérie)

by Saliha Boumadjene

Doctoral thesis in Anthropologie

Under the supervision of Paul Pandolfi and Geneviève Zoïa.

defended on 12-12-2011

in Montpellier 3 , under the authority of École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; ....-2014) , in a partnership with Laboratoire d'études et de recherches en sociologie et en ethnologie de montpellier (équipe de recherche) .

Thesis committee President: Jean-Louis Olive.

Thesis committee members: Paul Pandolfi, Geneviève Zoïa, Jean-Louis Olive, Mohamed Mebtoul, Jacques Touchon.

Examiners: Mohamed Mebtoul, Jean-Louis Olive.

  • Alternative Title

    Daily life of the elderly affected by Alzheimer's living home : comparative and anthropological approach Montpellier (France) - Algiers (Algeria)


  • Abstract

    This research examines the daily lives of seniors with Alzheimer's disease living at home. The social group "elderly Alzheimer 'newly identified, appears to be a serious challenge to overcome for the whole of society. Through an anthropological approach, which explores and compares the daily lives of sick people living in Montpellier to that of people living in Algiers, we were able to distinguish certain features of similarity and divergence. Depletion of informal caregivers (family) is more pronounced among caregivers Algeria, because of the lack of professional help. On the other hand, in France, they benefit from a broadly diversified institutional support, while the Algerian side the strong family support compensates for the virtual absence of mechanisms to help the elderly. This research is not representative of the entire population affected by Alzheimer's disease but the goal is to introduce new ways of thinking about a social group that continues to grow in a context marked by changes demographic and chronic diseases related to high age.


  • Abstract

    Ce travail de recherche étudie la vie quotidienne des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer vivant à domicile. Le groupe social « personnes âgées Alzheimer » nouvellement identifié, se révèle être un sérieux défi à surmonter pour l’ensemble de la société. A travers une approche anthropologique, qui explore et compare la vie quotidienne de personnes malades vivant à Montpellier à celle des personnes vivant à Alger, nous avons pu distinguer certaines caractéristiques de ressemblance et de divergence. En analysant nos observations rapportées sur chacun des deux terrains d’étude, en se basant sur les réactions spontanées de nos informateurs et sur les déclarations de leur entourage, nous avons tenté de comprendre la réalité quotidienne de ces personnes âgées malades. En effet, quelque soit le model culturel et social, que l’on soit à Alger ou à Montpellier les « personnes âgées Alzheimer » aboutissent plus au moins rapidement au confinement et au rétrécissement du réseau social. L’épuisement des aidants informels (la famille) est plus marqué chez les aidants algériens, du fait de l’inexistence d’aidant professionnel. D’autre part, en France, ces personnes bénéficient d’un soutien institutionnel largement diversifié, alors que du coté algérien la prise en charge familiale compense la quasi-absence de dispositifs d’aide à la personne âgée. Ce travail de recherche n’est pas représentatif de toute la population âgée atteinte par la maladie d’Alzheimer mais l’objectif est d’initier de nouvelles pistes de réflexion sur un groupe social qui ne cesse de grandir dans un contexte marqué par des modifications démographiques et par les maladies chroniques liés au grand d’âge.

Consult library

Version is available

Where is this thesis?

  • Library : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.