Bases épidémiologiques pour la maîtrise de la paratuberculose caprine

by Pascale Creignou-Mercier

Doctoral thesis in Biologie

Under the supervision of Xavier Malher.

defended on 2010

in Rennes 1 , under the authority of École doctorale Vie-Agro-Santé (Rennes) , in a partnership with Université européenne de Bretagne (autre partenaire) .

  • Alternative Title

    Epidemiological bases for the control of caprine paratuberculosis


  • Abstract

    This study aimed at providing descriptive epidemiological knowledge about the infection of goats by Mycobacterium avium subspecies paratuberculosis, in order to design control schemes. A serological study confirmed that Map infection was widespread in goat herds in France (true prevalence estimated to 63%). Detection of infected animals can be made by ELISA, with a sensitivity of 53% and a specificity of 100%. Best values for ELISA tests were obtained for goats aged 2-3 years. For detection of infectious animals, PCR was the earliest test (from 8 months of age). With PCR as reference test, sensitivities for IFNγ test and ELISA test were estimated to 49 and 29%, respectively. Specificities for the 2 tests were estimated to 100%. Lastly, results are discussed in the perspective of the implementation of infection control schemes and further research topics are proposed.


  • Abstract

    L’objectif était de produire des connaissances épidémiologiques descriptives pour la conception ultérieure de plans de maîtrise de l’infection des caprins par Mycobacterium avium subspecies paratuberculosis. Une enquête sérologique a permis de confirmer que l’infection par Map était très répandue dans les troupeaux caprins français, avec une prévalence vraie estimée à 63%. La détection des animaux infectés peut être réalisée par un test ELISA, dont la sensibilité et la spécificité ont été estimées à respectivement 53 et 100%. Mais les qualités des tests varient en fonction de l’âge des animaux et les meilleures valeurs ont été obtenues pour les tests ELISA sur des animaux de 2-3 ans. Pour la détection des animaux excréteurs, la PCR est le test le plus précoce (à partir de 8 mois). Comparé à la détection des animaux par PCR, le test de dosage de l’IFNγ a une sensibilité estimée à 49% et le test ELISA a une sensibilité estimée à 29%. Les apports et limites des résultats produits sont discutés dans la perspective de l’élaboration ultérieure d’actions de maîtrise et des perspectives de recherche complémentaires sont avancées.

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 1 vol. (146 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 123-145

Where is this thesis?