Les cellules de la granulosa humaine dans les protocoles de stimulation ovarienne : rôles des analogues de la GnRH et des BMPs (Bone Morphogenetic Proteins) : Thèse soutenue sur un ensemble de travaux

by Mohamad Khalaf

Doctoral thesis in Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Under the supervision of Annie Benhaïm.

defended on 2010

in Caen .

  • Alternative Title

    Human granulosa cells in ovarian stimulation protocols : roles of GnRH analogs and BMPs


  • Abstract

    Ovarian stimulation protocols using the GnRH antagonist or GnRH agonist to block the LH surge are now a common practice in fertilization in vitro technique. However, these protocols had profound effects on the physiology of the granulosa cells. This work shows that both protocols have different impacts on the signaling pathways in human granulosa cells. Indeed, in the presence of GnRH agonist, protein kinase C (PKC) pathway, main way by which GnRH acts, is desensitized. This effect may account for the observed difference between two protocols in the production of estradiol by the granulosa cells. Moreover, we observe that certain factors such as Bone Morphogenetic Protein (BMP) don’t have the same level of expression in granulosa cells between the two protocols. Also, within a single protocol, these factors can also have a different role on the physiology of the granulosa cells by presence of some folliculogenesis pathology such as polycystic ovary syndrome (PCOS). The increased expression of BMP-6 and BMPR-IA receptor in granulosa cells of PCOS women may explain the blockage at the stage of preantral follicles and disorders of steroidogenesis observed in these women. In PCOS women, BMPs induce resistance to FSH in granulosa cells in terms of estradiol production. All of our results shows, first, that the ovarian stimulation strongly influence the physiology of the granulosa cells and secondly, study some factors such as BMPs could be help us to understand more about the ovarian pathology.


  • Abstract

    L’utilisation des protocoles de stimulation ovarienne utilisant l’antagoniste de la GnRH ou l’agoniste de la GnRH pour bloquer un pic précoce de LH, sont maintenant une pratique courante en fécondation in vitro. Cependant, ces protocoles peuvent avoir des effets profonds sur la physiologie des cellules de granulosa. Ce travail montre que les deux protocoles utilisés ont des impacts différents sur les voies de signalisation dans les cellules de granulosa humaine. En effet, on observe en présence de l’agoniste de la GnRH, une désensibilision de la voie de la protéine kinase C (PKC), voie de signalisation de la GnRH. Cet effet peut rendre compte de la différence observée entre les deux protocoles dans la production d’oestradiol sécrétée par les cellules de granulosa. De plus, nous observons que certains facteurs comme les Bone Morphogenetic Protein (BMPs) n’ont pas le même niveau d’expression dans les cellules de granulosa entre les deux protocoles. Au sein d’un même protocole, ces facteurs peuvent avoir également un rôle différent sur la physiologie des cellules de granulosa selon la présence ou nom d’une pathologie de la folliculogenèse telle que le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). L’augmentation de l’expression de BMP-6 et du récepteur BMPR-IA dans les cellules de granulosa des femmes SOPK peut expliquer le blocage au stade des follicules préantraux et les troubles de la stéroïdogenèse observés chez ces femmes. Chez les femmes SOPK, les BMP induisent une résistance à la FSH, en terme de production d’estradiol, des cellules de granulosa. L’ensemble de nos résultats montre, d’une part, que les protocoles de stimulation ovarienne influent fortement sur la physiologie des cellules de granulosa et d’autre part, que l’étude dans certaines pathologies, des perturbations observées dans l’expression ou les effets de facteurs comme les BMPs constitue une approche du rôle de ces facteurs dans la physiologie ovarienne.

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 1 vol. [121 f.]
  • Annexes : Bibliogr.[ f.103-121].

Where is this thesis?

  • Library : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Unvailable for PEB
  • Odds : TCAS-2010-63
  • Library : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Unvailable for PEB
  • Odds : MFTH 8855
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.