La genèse de Charlus dans les cahiers de Marcel Proust

by Laurence Teyssandier

Doctoral thesis in Littérature et civilisation françaises

Under the supervision of Jean-Yves Tadié.

defended on 01-12-2009

in Paris 4 , under the authority of Ecole doctorale de littératures françaises et comparées (Paris) .

  • Alternative Title

    The genesis of charlus dans the cahiers of Marcel Proust


  • Abstract

    The object of this genetic study is the character Charlus in the proto texts of À la recherche du temps perdu, principally in the seventy-five workbook notebooks but also in the three revision notebooks for Le Côté de Guermantes and the twenty rough draft manuscripts from Sodome et Gomorrhe to Le Temps retrouvé. The quantity and the diversity of these notebooks required a chronological and macrogenetic approach. The latter consisted in situating the earliest texts devoted to M. de Charlus within the project of the complete work, which was itself in constant evolution. The purpose is to clarify the trajectory of the character in the manuscripts, to trace the character’s development by situating him in each of the successive constructions for the novel: first in the sketches of 1909, then in what has been called “the novel of 1912,” followed by the rough notebooks of 1913-14 in which Albertine first appears, as well as the war. The final modifications of the structure and the work–in–progress take place in 1915-16. This back and forth movement between the genesis of the character and the genesis of the work has demonstrated how the character was modified according to the evolution in the structure of the whole. Our methodology also has the inverse merit of revealing that the structure of the novel was also shaken and modified by evolutions concerning the character Charlus. The interaction between the character and the evolutive structure of the work–in–progress has allowed this study to document hidden facettes of the baron de Charlus and to reveal surprising details concerning the genesis of À la recherche du temps perdu.


  • Abstract

    Ce travail a pour objet l’étude génétique du personnage de Charlus dans les avant-textes de À la recherche du temps perdu : les soixante-quinze cahiers de brouillon principalement mais aussi les trois cahiers de mise au net du Côté de Guermantes et les vingt manuscrits au net de Sodome et Gomorrhe au Temps retrouvé. La quantité et la diversité des brouillons ont nécessité une approche chronologique et macrogénétique. Cette dernière a consisté à situer les avant-textes consacrés à M. de Charlus à l’intérieur du projet d’ensemble de l’œuvre, lui-même en constante évolution, afin de dégager la trajectoire du personnage dans les manuscrits, c’est-à-dire de mettre en évidence les grandes lignes de son évolution en les resituant dans chacun des chantiers successifs du projet romanesque : dans les premières esquisses de 1909, puis dans « le roman de 1912 », dans les brouillons des années 1913-1914 marqués par l’irruption d’Albertine et par l’entrée de la guerre dans le grand roman, dans ceux des années 1915-1916 enfin où l’on repère les dernières modifications de structure de l’œuvre en gestation. Le va-et-vient permanent entre genèse du personnage et genèse de l’œuvre a permis de montrer comment le personnage se modifiait en fonction de l’évolution de la structure d’ensemble mais il a également eu le mérite inverse de révéler que la structure romanesque avait à plusieurs reprises été elle-même bousculée et modifiée par le personnage de Charlus. L’interaction entre le personnage et la structure évolutive de l’œuvre a ainsi permis à la fois de dégager des facettes peu connues du baron de Charlus et de dévoiler des aspects inattendus de la genèse de À la recherche du temps perdu.

Consult library

Version is available

Where is this thesis?

  • Library : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.