Etude de la résistance à l'anoïkis des cellules de mélanome B16F10 cultivées sur revêtements anti-adhésifs

by Oumou Goundiam

Doctoral thesis in Bio-ingénierie, biomécanique, biomatériaux

Under the supervision of Marie-Danielle Nagel and Muriel Vayssade.

defended on 2009

in Compiègne .

  • Alternative Title

    Study of B16F10 melanoma cell survival using anti-adhesive substrata


  • Abstract

    Anoikis resistance is one of the hallmarks of malignant transformation. Our purpose was to understand why highly metastatic B16F10 melanoma cells are anoikis resistant when cultured on a substratum preventing cell adhesion and inducing cell aggregation. This 3D architecture is more representative for the in vivo situation in cancer. Cellulose and polyHEMA coated Petri-dishes were used as antiadhesive surfaces and tissue culture polystyrene (tPS) as an adhesive control (2D). The “normal” Swiss 3T3 fibroblasts and MC3T3 pre-osteoblasts were used as anoikis sensitive control. We have identified dysfunctions probably implicated in B16F10 melanoma cell survival. Our data suggest that melanoma cells were resistant to anoikis through activation of RhoA and PI3K/AKT signaling pathway, whereas caspases 3 and 9 were weakly activated. Integrins which mediate intracellular pathways were highly expressed as well as survivin. Inhibition of PI3K/AKT signaling with antagonists or siRNA induced a significant effect on cell proliferation. Besides, fibronectin seems not to be involved in B16F10 cell behaviour according to gene expression (measured by qRT-PCR and targeted by siRNA). Finally, we obtained interesting and promising results about anti-tumorigenic activity of Okra pectin on melanoma cells cultured in 3D architecture.


  • Abstract

    La résistance à l'anoïkis est une étape importante vers la transformation maligne. Afin de comprendre les mécanismes de survie des cellules de mélanome hautement métastatique B16F10, un matériau cellulosique développé dans le laboratoire (CEL), ainsi que le polyHEMA ont été utilisés comme supports antiadhésifs. Les cellules, au contact de ces revêtements adoptent une architecture en 3D qui est représentative de la situation in vivo. Le polystyrène sur lequel les cellules s'étalent (2D) et prolifèrent a été utilisé comme support de re��férence. Le comportement de la lignée de mélanome murin utilisée est comparé à celui de deux autres lignées murines identifiées sensibles à l'anoïkis : les fibroblastes Swiss 3T3 et les pré-ostéoblastes MC3T3. Nous avons pu mettre en évidence des dysfonctionnements représentant des "verrous" moléculaires pouvant être impliqués dans la survie des cellules de mélanome : en particulier l'activation prolongée de RhoA, la faible activation des caspases 3 et 9, l'activation de la voie de survie intracellulaire PI3K/AKT, l'expression élevée des intégrines et prolongée de la survivine. Nous avons alors cherché à lever certains de ces " verrous " en faisant agir des inhibiteurs chimiques ou en utilisant des siRNA. Un effet significatif sur la prolifération cellulaire a été observé en inhibant la voie PI3K/AKT. En revanche, l'hypothèse d'un rôle déterminant de la fibronectine dans le comportement des cellules B16F10 n'a pas été confirmée, au niveau de l'expression du gène (mesurée par qRT-PCR ou inhibée par siRNA). Enfin, des résultats prometteurs ont été obtenus sur l'effet anti-tumoral de la pectine Okra sur les cellules B16F10 cultivées en 3D.

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 1 vol. (140 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 140 réf.

Where is this thesis?

  • Library : Université de Technologie de Compiègne. Service Commun de la Documentation.
  • Available for PEB
  • Odds : 2009 GOU 1829
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.