Caractérisation de l'équilibre postural et des réponses neuromusculaires chez la personne âgée : effets de la sédentarité et intérêts de l'activité physique régulière

by Luisa Pizzigalli

Doctoral thesis in Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Under the supervision of Said Ahmaidi and Alberto Rainoldi.

defended on 2009

in Amiens and the jointly supervising institution l'Università degli studi (Turin, Italie) .

  • Alternative Title

    Postural balance, neuromuscular responses characterization in elderly people : effects of sedentary condition and interest in long term physical activity


  • Abstract not available


  • Abstract

    Le but de ce travail était de caractériser l’équilibre postural et les réponses neuromusculaires chez la personne âgées en fonction de la sédentarité et de la nature de l’activité physique pratiquée régulièrement. Dans un premier temps, nous avons étudié préalablement la répétitivité de certains paramètres physiologiques calculés pendant les tests stabilométriques sur une plateforme de force. Les résultats ont permis d’évaluer l’équilibre postural statique chez trois groups de sujets âgées (âge moyenne 67±5): 11 joueurs de tennis, 8 marathoniens et 9 sédentaires. L’ensemble de sujets avait réalisé une contraction continue pendant 30 secondes et 10 contractions intermittentes (80% MVC) à la presse isométrique pour tester la fatigabilité. Ces tests ont été associés à un enregistrement électromyographie de surface réalisé sur le muscle vaste latéral. La vélocité du centre de pression sur les plans antéropostérieur et medio-latéral étaient les variables choisies pour décrire l’équilibre postural (60%<ICC<80%). Les athlètes âgées pratiquant une activité à dominante puissance ont montré un équilibre postural performant et une force musculaire plus élevée (p<0. 01). Les contractions intermittentes se sont montrées moins fatigantes par rapport aux contractions continues. Les différences statistiquement significatives (athlètes de puissance et sédentaires p<0. 01) ont été observées uniquement pendant les contractions intermittentes et elles étaient plus marquées à partir de l’analyse éléctromyographique comparativement à l’analyse des paramètres mécanique. Ces résultats soulignent l’importance de sélectionner la meilleure modalité d’exercice pour comparer les performances sportives et quantifier la fatigue musculaire. La pratique régulière d’une activité sportive de puissance augmente la force maximale des membres inférieurs et la stabilité posturale pendant l’épreuve sur une jambe.

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 1 vol. (140 f.)
  • Annexes : Bibliographie p.141-150.

Where is this thesis?

  • Library : Université de Picardie Jules Verne. Bibliothèque universitaire. Section Lettres et Sciences humaines.
  • Unvailable for PEB
  • Odds : T 54 2009-20
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.