Étude des anomalies chromosomiques des lymphomes B non hodgkiniens

by Izabel Bernicot

Doctoral thesis in Sciences de la matière, de l'information et de la santé. Cytogénétique

Under the supervision of Marc De Braekeleer.

defended on 2007

in Brest .


  • Abstract

    Non Hodgkin B-cell lymphomas (B-NHL) are characterized by a molecular heterogeneity leading to difficulties in prognosis and treatment assessment. In order to identify the chromosomal abnormalities 0f nodal B-NHL, we used R-banding and several fluorescence in situ hybridization (FISH) techniques on metaphases. Using a IGH specific probe, IGH rearrangements were detected among 75% of the 97 NHL included in this study (73/97): in one case of splenic villous lymphoma (SVL), in 95% (40/42) of follicular lymphoma (FL), in 86% (12/14) of mantle lymphoma (ML) and in 47. 5% (19/40) of diffuse large cell-B lymphoma (DLBCL). Using a bcI6 specific probe, rearrangements were identifled in 12. 5% of the B-NHL cases, including 20% of DLBCL but only in 7. 1% of the LF and LM patients. 24-color FISH enabled us to identify the chromosomal partner involved in the IGH and the bcl6 rearrangements and the secondary chromosomal aberrations. Our study showed a correlation between 17p13 deletion (p53) and relapse of B-NHL patients and between trisomy 6p and aggressivity of FL. DLBCL patients showed a higher frequency of trisomy 18q, 9q and 11 q. Trisomy 9p was found to have a positive impact on survival and trisomy 11q on the alive status in DLBCL patients in addition, a shorter survival among DLBCL patients was associated with hypodiploïdy or pseudodiploïdy. This study shows the interest of combining conventional cytogenetics with different metaphase FISH techniques. Therefore, it contributes to improve the characterization of chromosomal aberrations and prognosis in B-NHL.


  • Abstract

    Les Lymphomes non hodgkiniens (LNH) sont caractérisés par une hétérogénéité moléculaire qui se reflète dans la difficulté d’établir un pronostic de survie et par des échecs thérapeutiques. Notre travail vise à caractériser leurs anomalies chromosomiques en analysant des prélèvements ganglionnaires de patients atteints de LNH-B par cytogénétique conventionnelle et par techniques FISH métaphasique. Par des sondes à séquences uniques spécifiques, nous avons détecté un réarrangement !GH dans 75% des cas (73/97): dans un cas unique de lymphome splénique villeux (LSV), dans 95% de lymphomes folliculaires (LF) (40)42), dans 86% de lymphomes du manteau (LM) (12/14), et dans 47,5% (19140) de lymphomes diffus à grandes cellules B (LDGCB). Le gène bcI6 est, quant à lui, réarrangé dans 12,5% répartis dans 20% des cas LDGCB, contre 7,1% de cas de LF et de LM. La FISH 24 couleurs nous a permis d’identifier la nature à la fois des partenaires chromosomiques d’IGH et de bcI6 ainsi que celle des anomalies secondaires. Notre travail révèle l’association de la délétion en 17p13 (p53) et la rechute des patients LNH-B ainsi que la trisomie 6p et l’agressivité du LF. Chez les patients LDGCB, la trisomie 9p influencerait la survie totale et la trisomie 1 lq entraînerait un meilleur statut. De plus, nous rapportons une valeur pronostique péjorative de l’hypodiploïdie ou la pseudodiploïdie des caryotypes de patients LDGCB. Notre étude souligne l’intérêt diagnostic de l’utilisation complémentaire des techniques de conventionnelle et FISH dans la caractérisation des LNH-B et contribue à la caractérisation moléculaire des LNH-B afin d’améliorer le pronostic de survie des patients LNH-B.

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 1 vol. (268 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 225-250. Glossaire

Where is this thesis?

  • Library : Université de Bretagne Occidentale. Service commun de la documentation. Section Santé.
  • Available for PEB
  • Odds : TBRN2007/9
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.