Montmartre : protection patrimoniale et mémoire locale de 1886 à nos jours

by Chloë Langlais

Doctoral thesis in Sociologie

Under the supervision of Bernard Valade.

defended on 2005

in Paris 5 , in a partnership with Groupe d'étude pour l'Europe de la culture et de la solidarité (Paris) (laboratoire) .


  • Abstract not available


  • Abstract

    Cette thèse de sociologie urbaine propose d'étudier les modalités de protection du patrimoine ainsi que la mise en place et la promotion de la mémoire locale montmartroise de 1886 à nos jours. La définition de l'espace montmartrois s'est appuyé sur une mobilisation locale récurrente, adaptée au contexte social et défendant l'idée d'une exception à protéger. Le patrimoine "pittoresque" de la butte a ainsi été reconnu et étendu jusqu'à devenir "esprit" caractéristique du lieu. Paradoxalement, la Ville a contribué à l'insertion spatiale de la mémoire montmartroise pour mieux l'utiliser à des fins politiques : l'évolution de la nomenclature des voies, l'usage des plaques commémoratives et des statues de la butte en attestent. Plus généralement, l'insertion de la mémoire de Montmartre dans des parcours touristiques a montré comment la promotion de cet espace avait doublement bénéficié aux habitants et aux visiteurs, qui en apprécient le cadre privilégié et valorisant.

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 2 vol. (484, 140 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 459-471

Where is this thesis?

  • Library : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Available on site in the applicant institution

This version is also available in microfiche :

  • Library : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Unvailable for PEB
  • Odds : MC 8672
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.