Structuration de l'action collective adventiste : approche d'un groupe religieux minoritaire dans le Nord de la France

by Fabrice Desplan

Doctoral thesis in Sociologie

Under the supervision of Bernard Conein.

defended on 2005

in Lille 3 .


  • Abstract not available


  • Abstract

    L'adventisme est en France une organisation religieuse minoritaire d'origine américaine, marquée par une forte proportion d'antillais parmi ses adeptes. C'est un groupement fortement structuré du type secte selon la catégorisation wébériotrœltschienne. La présente thèse se propose de considérer le religieux adventiste comme une action collective. Pour cela à partir des apports de la sociologie des organisations, de la religion et de la connaissance nous analyserons l'adventisme comme résultant des règlements qui codifient les rapports sociaux interindividuels des adeptes, mais aussi le produit des relations sociales entre acteurs porteurs de stratégies. Nous soutiendrons que l'organisation formelle adventiste est au-delà des normes officielles, structurée par des relations sociales qui forment une structure informelle. Nous proposons d'expliciter celle-ci au travers de la notion de réseau social, définie qualitativement, en s'inspirant de la sociologie des réseaux, tout en gardant des distances avec cette dernière. Une analyse de l'action collective adventiste nécessite et c'est l'objet de la première partie de notre recherche, un regard sur l'émergence de l'adventisme, en portant une attention particulière aux formes de légitimations qui permirent l'institutionnalisation du mouvement. A cette vision historique, s'ajoute l'analyse des parcours de conversion des individus. Comprendre les parcours de conversion résulte d'un questionnement précis : qu'est-ce qui conduit des individus à participer à l'action collective adventiste ? Nous répondrons par une mise en évidence de deux grandes catégories de parcours religieux qui intègrent les "convertis de l'intérieur". Ce choix conduira à une approche plus englobante de la conversion, non dépendante de la notion de rupture traditionnellement mobilisée en sociologie de la religion. La conjugaison d'une analyse des relations sociales et des contraintes d'action permet de soutenir dans la terminologie wébérienne que l'action collective adventiste est de type collégiale et est l'espace de rationalisation limitée des acteurs. Une telle approche conduit à un certain désenchantement du religieux qui n'est plus présenté dans un langage idyllique, mais comme un espace social de stratégies et de tensions

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 2 vol. (665 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 573-583. Index

Where is this thesis?

  • Library : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Unvailable for PEB
  • Odds : 50.377-2005-30-1
  • Library : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Unvailable for PEB
  • Odds : 50.377-2005-30-2
  • Library : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Available for PEB
  • Odds : V 50739-1
  • Library : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Available for PEB
  • Odds : V 50739-2
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.