Evaluation et optimisation des techniques d'ARM avec injection en pathologie neuro-vasculaire

by Jean-Yves Gauvrit

Doctoral thesis in Radiologie

Under the supervision of Xavier Leclerc.

defended on 2005

in Lille 2 .


  • Abstract

    MRI and the whole of the software of post treatments hold a capital place in the exploration of cerebral arteriovenous malformations and intracranial aneurysms. In cerebral arteriovenous malformations (cAVM), the non-invasive techniques of angiography (MRA and AngioCT) provide a precise anatomical study but contrary to the conventional angiography do not bring any hemodynamic information however essential. A new technique of MRA, the dynamic MRA, based on a repeated acquisition of images and an image subtraction, makes it possible to obtain this kinetic information. Our work showed the interest of this technique in the exploration of cAVM but also in other intracranial vascular diseases (dural fistulas, aneurysms, venous thrombosis) at the same time in the detection of pathology but also in the definition of prognostic arguments in particular with the hemorrhagic risk. Initially acquired with 2D technique, the use of the techniques of parallel imagery, allowed the development of a three-dimensional (3D) dynamic MRA reconciling high space resolution and short temporal resolution. We showed the interest of the 3D dynamic MRA in the follow-up of radiosurgically treated cAVM by analyzing the reduction of size of the nidus or the disappearance of the venous drainage. The endovascular treatment of intracranial aneurysms has occupied, for a few years, an important place in the therapeutic assumption. The clinical and radiological follow-up is essential because the risk of repetitions remains badly documented. Whereas the techniques of MRA with injection are the sequences of reference in cervical vascular pathology, they are developed little in intracranial exploration because of venous overlaps. However, their capacities to obtain a high contrast and to reduce the flow artefacts make of them, techniques adapted to the monitoring of treated aneurysms by coils. Our work showed the contribution of the MRA with gadolinium injection in the detection of the aneurismal recurrences but also the interest in the management of the early and late recanalisations.


  • Abstract

    L'IRM et les logiciels de post traitement occupent une place majeure dans l'exploration des malformations artérioveineuses cérébrales et des anévrismes intracrâniens. Pour l'étude des malformations artérioveineuses cérébrales (MAVc), les techniques d'angiographie non invasives (ARM et angioscanner) fournissent une étude anatomique précise mais contrairement à l'angiographie conventionnelle, elles n'apportent aucune information hémodynamique pourtant essentielle à la bonne compréhension de l'angioarchitecture de la malformation. Une nouvelle technique d'ARM, l'ARM dynamique, basée sur une des acquisitions répétées avec soustraction d'images avant et après injection de gadolinium, permet d'obtenir cette information cinétique. Nos travaux ont montré l'apport de cette technique non seulement pour l'exploration des MAVc mais également pour l'étude d'autres pathologies vasculaires intracrâniennes (fistules durales, anévrismes, thromboses veineuses). L'analyse dynamique de la vascularisation cérébrale permet un diagnostic rapide et fiable de la pathologie et apporte des arguments sur le pronostic, notamment sur le risque hémorragique. Initialement acquise en technique 2D, l'apparition de nouvelles antennes en réseau phasé et l'imagerie parallèle nous a permis de mettre au point une séquence d'ARM dynamique volumique (3D) conciliant haute résolution spatiale et courte résolution temporelle. Nos travaux ont montré l'intérêt de l'ARM dynamique 3D dans le suivi des MAVc radiothérapeés en analysant la réduction de taille du nidus ou la disparition du drainage veineux. Le traitement endovasculaire des anévrismes intracrâniens occupe, depuis quelques années, une place importante dans la prise en charge thérapeutique. Le suivi clinique et radiologique est essentiel car le risque de récidive reste encore mal documenté. Alors que l'ARM avec injection constitue la référence en pathologie vasculaire cervicale, cette technique est moins utilisée à l'étage intracrânien en raison du risque d'opacification veineuse. Le contraste élevé et la réduction des artefacts de flux en ARM avec injection de gadolinium en font cependant une technique très intéressante pour l'exploration des anévrysmes intracrâniens, en particulier après embolisation par coils. Nos travaux ont montré, l'apport de l'ARM avec injection de gadolinium pour la détection des récidives anévrismales post-embolisation et pour le suivi et la prise en charge des patients présentant une recanalisation précoce ou tardive.

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 1 vol. (69 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 58-62

Where is this thesis?

  • Library : Université du droit et de la santé. Service Commun de la Documentation. BU Santé - Learning center.
  • Available for PEB
  • Odds : 50.379-2005-10-C
  • Library : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Unvailable for PEB
  • Odds : MFTH 7605
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.