Déséquilibres des séries de l'uranium dans les aquifères : quantification des mécanismes de transport de l'uranium et de ses descendants : cas de l'aquifère de la craie (Champagne, France)

by Amélie Hubert

Doctoral thesis in Géochimie

Under the supervision of Bernard Bourdon and Eric Pili.

defended on 2005

in Paris, Institut de physique du globe .

  • Alternative Title

    Uranium series geochemistry in aquifers : quantification of transport mechanisms of uranium and daughter products : the chalk aquifer (Champagne, France)


  • Abstract not available


  • Abstract

    Le développement d'un flux de radionucléides anthropiques dans les environnements de surface (sol, rivière, aquifère. . . ) requiert la compréhension et la modélisation des mécanismes de transports responsables de la distribution de l'uranium et de ses descendants au cours de leur transport dans les aquifères. Le recours aux séries de l'uranium en tant que traceur naturel du comportement de l'uranium et de ses descendants radioactifs dans les aquifères permet de comprendre de tels mécanismes La mesure des isotopes de l'uranium (234U et 238U), du thorium (230Th et 232Th), du 226Ra et du 222Rn dans les phases solides et les eaux souterraines de l'aquifère de la craie en Champagne nous a permis de comprendre les processus de fractionnements des chaînes de décroissance de l'uranium. Ces fractionnements sont induits par les propriétés physico-chimiques des éléments (lessivage, adsorption) mais également par leurs propriétés radioactives (effet de recul lors de la décroissancea). Les mesures isotopiques réalisées dans la phase solide, ont permis de quantifier les mécanismes responsables de l'évolution de l'aquifère sur le long terme. Un modèle 1-D transitoire a été développé, qui prend en compte les phénomènes de fractionnement, et permet de quantifier le lessivage, l'adsorption/désorption ainsi que les effets de recul. Des coefficients de retard ont ainsi pu être calculé pour l'uranium, le thorium et le radium. De plus, l'aquifère étudiéétant caractérisé par une double porosité, l'eau de la nappe est le résultat d'un mélange entre l'eau transportée par les fractures et l'eau de la matrice poreuse affectant différemment le transport des radionucléides

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 1 vol. (V-242 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Where is this thesis?

  • Library : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Section Géosciences et environnement.
  • Available on site in the applicant institution
  • Odds : T GLOB 2005 12

This version is also available in microfiche :

  • Library : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Section Géosciences et environnement.
  • Available for PEB
  • Odds : 05 GLOB 0012
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.