La Redécouverte des formes traditionnelles coréennes : formes du naturalisme transcendant (réflexions sur l'origine de ces formes dans l'assemblage et l'installation)

by Byoung-Ho Kim

Doctoral thesis in Arts plastiques

Under the supervision of Claude Gagean.

defended on 2003

in Strasbourg 2 , in a partnership with Université des sciences humaines. UFR des Arts (Strasbourg) (autre partenaire) .

  • Alternative Title

    The Rediscovery of traditional Korean form : the form of transcendent naturalism (reflections on the origine of forms in the assemblage and the installation)


  • Abstract

    This thesis deals with the questions as the following : what is the essence of the Beauty proper to Korean Art ? What is the traditional form in Korean Art ? And under which configuration this traditional form is presented and rediscovered today ? The conclusion is, in short, that the essence of the Korean tratitional art is "Transcendent Naturalism" which looks for the "Transcendent Naturalness" beyond all forms of artificiality. And the major features of this "Transcendant Naturalism" are the beauty of Non-intentionality [mu-wi], the beauty of the empty space [yeo-baek] or of the white [baek-saek], the beauty of humor [hae-hak] and the beauty of Unrestricted [ja-yu-bun-bang].


  • Abstract

    Pour commencer cette recherche, nous nous avons posé les questions suivantes: "Qu'est-ce que le sens esthétique traditionnel de Corée?", "Qu'est-ce que la redécouverte des formes traditionnelles de Corée?" et "Comment les formes traditionnelles de Corée sont-elles redécouvertes aujourd'hui?". En conclusion, si nous résumons les particularités des formes traditionnelles coréennes et les problèmes posés par leur ré-émergeance, le fait est que la particularité de l'art coréen se traduit par un 'naturalisme' à la recherche d'un naturel transcendant si possible l'artificiel, voire un 'naturalisme' comportant non seulement le monde des apparences, mais aussi le monde des non-apparences, à savoir la pensée spirituelle et idéologique, jusqu'aux mondes philosophique et religieux. Ainsi, c'est parce que cette notion va jusqu'à inclure l'esprit ou la pensée de l'homme, qu'on ne peut lui donner la simple étiquette de naturalisme, mais de 'naturalisme transcendant'. Ce 'naturalisme transcendant' coréen est le plus manifeste concrètement au niveau du 'sens esthétique de non intentionnelle ou du non intentionnel [mu-wi], de l'espace vide [yeo-baek], du blanc [baek-saek], de l'humour [hae-hak] et du libertinage [ja-yu-bun-bang]' dans la catégorie de l'art. Et c'est ainsi que l'on peut redécouvrir très concrétement tous les aspects et toutes les expressions dans l'art contemporain coréen.

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 2 vol.(241,160 f.)
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. volume 2, f.45-53

Where is this thesis?

  • Library : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Available for PEB
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.