Caractérisation de l'acidité de catalyseurs d'hydrocraquage amorphes sulfurés

by Gérald Crépeau

Doctoral thesis in Chimie organique, minérale, industrielle

Under the supervision of Françoise Maugé.

defended on 2002

in Caen .


  • Abstract not available


  • Abstract

    L'acidité de catalyseurs d'hydrocraquage de type sulfure supportés sur silices alumines amorphes (SAA) a été caractérisé par spectroscopie IR de molécules sondes et RMN du solide. Dans une première étape, nous avons mis en évidence l'effet des conditions de synthèse des différentes SAA sur leur structure locale. L'adsorption de pyridine et lutidine à 295 K et de CO à 1̃00K montre la présence de deux d'Al en insaturation de coordination et de trois type de silanol sar SAA. Suivant leur environnement, l'acidité des SiOH varie de celle d'une silice à celle d'une zéolithe beta. La détermination du coefficient d'extinction molaires des bandes caractéristiques de ces sites a permis leur quantification. Les différents catalyseurs Mo, NiW, NiMo et NiMoP supportés sur ces SAA ont été caractérisés par adsorption de CO. La nature des sites acides du support n'est pas sensiblement modifiée par la présence d'une phase sulfure. Par contre, leur nombre est fortement diminué. L'écart entre le nombre de CUS Mo mesuré sur catalyseurs sulfure suipportés sur SAA et sur alumine n'est pas dû à une taille des feuillets de MoS2 différente suivant le support mais plutôt à un degré de sulfuration nettement plus faible sur les catalyseurs supportés sur SAA. Pour les catalyseurs promus, la formation de la phase promue et qu'une fraction du Ni n'est pas en promotion sont mis en évidence. L'adsorption de CO met en évidence un effort du support sur les propriétés électroniques de la phase sulfure. La présence de sites acides à proximité de la phase sulfure diminuerait sa densité électronique. Pour les différents catalyseurs, il existe une relation linéaire entre les nombres d'onde de la bande du CO en interaction avec la bande caractéristique du W et Mo promu par le Ni et l'activité en isomérisation du cyclohexane. Cette dernière dépend essentiellement du nombre de groupements hydroxydes les plus acides du support. La présence de P conduit à la disparition des hydroxyles les plus acides du support, à une nette diminution des différents CUS de la phase sulfure et à une diminution de l'activité en isomérisation du cyclohexane. Enfin, nous avons étudié les sites empoisonnés ou créés sur des catalyseurs NiW par la présence d'ammoniac.

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 181 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr.

Where is this thesis?

  • Library : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Rosalind Franklin (Sciences-STAPS).
  • Unvailable for PEB
  • Odds : TCAS-2002-44
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.