La monnaie dans le modèle d'équilibre général de Cox, Ingersoll et Ross

by Valérie Golitin-Boubakari

Doctoral thesis in Économie

Under the supervision of Thierry Chauveau.

defended on 2001

in Paris 1 .

  • Alternative Title

    Money in the Cox, Ingersoll and Ross general equilibrium model


  • Abstract not available


  • Abstract

    Cette thèse montre comment la prise en compte de l'incertitude touchant les mécanismes d'investissement et de consommation permet d'analyser quelques problèmes relatifs à l'information suggérée par les prix des actifs financiers et, notamment, sur la manière dont ils reflètent les anticipations du taux du court et du taux d'inflation. Elle s'intéresse à l'analyse théorique et emirique de la prime de risque qui émerge de ces prix. La thèse se compose de deux parties. La première partie, théorique, présente trois modèles. Le modèle réel de Cox, Ingersoll et Ross qui apporte les fondements économiques à l'existence de la prime. Cette prime dépend du niveau du taux d'intérêt, de la technologie et des préférences de l'agent représentatif. Le modèle suivant est une version monétaire de ce modèle dans un cadre déterministe. Il relève la superneutralité de la monnaie à l'équilibre stationnaire et sa non-neutralité sur le sentier de croissance équilibrée. Le troisième modèle est le modèle d'équilibre général dans un univers incertain avec monnaie. Il tient compte de la politique monétaire de la banque centrale et montre les mutations qui s'opèrent dans la dynamique des taux d'intérêt réels et nominaux. La seconde partie, empirique, présente trois analyses quantitatives. La première évalue la prime contenue dans le prix des contrats à terme. Dans cette analyse, des courbes de taux zéro-coupon à terme sont construites. La deuxième propose une évaluation des anticipations de l'inflation et de la prime de risque d'inflation à partir des obligations indexées sur l'inflation. Dans la troisième, après un bref rappel des objectifs de la poitique monétaire et des canaux de transmission, une variante de la règle de Taylor est proposée pour expliquer le niveau historiquement bas des taux courts aux États-Unis au début des années quatre-vingt-dix.

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 1 vol. (256 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 232-250. Index

Where is this thesis?

  • Library :
  • Available on site in the applicant institution
  • Library :
  • Unvailable for PEB
  • Library :
  • Unvailable for PEB
  • Odds : R/P2001-114
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.