Domination et légitimité : deux stratégies d'interrogation du politique chez Jean-Jacques Rousseau

by Norbert Lenoir

Doctoral thesis in Lettres

Under the supervision of Paule Monique Vernes.

defended on 1998

in Aix-Marseille 1 , in a partnership with Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .

  • Alternative Title

    Domination and legitimacy two strategies of political interrogation in jean-jacques rousseau's thought


  • Abstract not available


  • Abstract

    La pensee politique de rousseau possede deux versants. Dans le premier versant, rousseau developpe une reflexion genealogique de la domination politique. Cette genealogie ne fait pas simplement intervenir la categorie psychologique de "la soif du pouvoir". Il s'agit de comprendre que la domination politique s'ordonne a un double processus. Dominer, c'est creer un ordre politique inegalitaire en etant maitre de la puissance d'exclure le peuple des decisions politiques et disposer du pouvoir de produire une opinion publique rendant possible le recouvrement de l'inegalite et favorisant le consentement des individus a cet ordre politique. Le deuxieme versant correspond a une reflexion sur la legitimite politique a laquelle nous conferons deux degres. La legitimite de premier degre met en place les institutions legitimes necessaires du politique qui sont au nombre de trois : le souverain, lieu du pouvoir legislatif, le legislateur, lieu symbolique du savoir politique, le gouvernement, siege du pouvoir executif. Le gouvernement produit, au sein du politique, une dynamique illegitime : de pouvoir subordonne, il devient un pouvoir autonome et usurpe la souverainete. Le probleme du politique, chez rousseau, se pose en ces termes : a partir du moment ou, avec le gouvernement, nous avons d'une part une institution legitime et necessaire et d'autre part l'operateur du renversement du souverain, existe-t-il un moyen politique faisant obstacle a cette dynamique de renversement ? rousseau repond a cette question dans la legitimite de second degre. Dans cette legitimite, rousseau definit trois moyens politiques assumant les fonctions d'obstacle a la dynamique gouvernementale : le tribunal, la manifestation du souverain, la circulation du pouvoir.

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 633 p
  • Annexes : Bibligr. pp. 623-630

Where is this thesis?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines (Fenouillères).
  • Available for PEB
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.