Magnetostratigraphie de l'atoll souleve de mare, nouvelle caledonie, sud-ouest pacifique

by THIERRY GUYOMARD

Doctoral thesis in Terre, océan, espace

Under the supervision of D. AISSAOUI.

defended on 1996

in Paris 11 .

  • Alternative Title

    Magnetostratigraphy of the uplifted atoll of mare, new caledonia, south-west pacific


  • Abstract not available

    keywords keywords


  • Abstract

    Mare, ile de l'archipel des loyaute (so pacifique), a ete progressivement soulevee lors de sa migration sur le bombement lithospherique de la plaque australienne, avant la subduction de cette derniere dans la fosse des nouvelles-hebrides. Elle est constituee d'un soubassement volcanique sur lequel reposent une plate-forme a rhodolithes et une construction recifale qui lui donne sa morphologie d'atoll. Le but de ce travail etait de correler et de dater par magnetostratigraphie les carbonates peu profonds de l'ile afin de preciser les principales etapes de son evolution et les mecanismes mis en jeu. L'analyse paleomagnetique par le biais de mesures physiques et l'etude petrographique des mineraux magnetiques extraits, indiquent que l'aimantation des carbonates de mare est essentiellement portee par un melange de grains de (titano)-magnetite/maghemite de taille mono-domaine a pluri-domaines, d'origine biogenique et detritique. Une aimantation remanente primaire stable est preservee dans les depots, malgre leur transformation mineralogique et leur surrection. Les sequences d'inversions de polarite obtenues, correlees a l'echelle geomagnetique de reference a l'aide de determinations faunistiques et de datations radiometriques, s'etendent du sommet du chron c4n (miocene superieur) a la limite gauss/matuyama (pliocene superieur). Ces nouvelles datations magnetostratigraphiques fournissent de nombreuses lignes-temps qui precisent la chronostratigraphie des depots et suggerent des taux d'accumulation variant de 3 a 60 m/ma. La transition entre la plate-forme a rhodolithes et la construction recifale, associee a un evenement regional autour de la limite miocene/pliocene, est marquee par une surface durcie qui represente un hiatus d'environ 1,5 ma. Le bombement lithospherique semble avoir influence l'evolution de l'ile de mare depuis environ 3 ma, conduisant a une emersion diachrone de la couronne de l'atoll au ne et au so, avec un taux de soulevement moyen de l'ordre de 4 cm/1000 ans

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 177 P.
  • Annexes : 181 REF.

Where is this thesis?

  • Library : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Available for PEB
  • Library : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Available for PEB
  • Odds : TH2014-013054
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.