Peuplement et société aux XIe et XIIe siècles en Touraine méridionale d'après le cartulaire de Noyers

by Chantal Senséby

Doctoral thesis in Histoire

Under the supervision of Pierre Toubert.

defended on 1995

in Paris 1 .

  • Alternative Title

    Settlement and society in south of Touraine in the eleventh and twelfth centuries from the charters of Noyers's monastery


  • Abstract

    The study is principally based on the charters of Noyers's benedictine monastery, completed by the acts of the neighboring abbeys. It is limited to the eleventh and the twelfth centuries since most of the texts concerned that region located in the south west of Indre-et-Loire, a small area at the crossroads of Touraine, Anjou and Poitou. First we analyzed the mutations of the sources, and then we determined that the settlement process of the area had started early. It began in the tenth century and intensified in the eleventh. In the twelfth developments became scarce. Finally we described the rise of the power of the lords whose existence had been testified since the tenth century. The research carried out on the main local families revealed that the distinction between lords and knights tends to disappear at the end of the twelfth century.


  • Abstract

    Le cartulaire du monastère bénédictin de noyers constitue la source principale de l'étude ; les actes des abbayes proches le complète. Ce travail fut limité aux XIe et XIIe siècles, lors desquels de nombreux textes éclairaient au mieux la région considérée. Celle-ci équivaut au sud-ouest du département de l’Indre-et-Loire ; de faible étendue, elle forme frontière entre la Touraine, l’Anjou et le Poitou. Tout d'abord, furent mises en évidence les mutations quantitatives et qualitatives de la documentation. Puis fut soulignée la précocité de l'aménagement de la région ; amorce au Xe siècle, il s'intensifie au XIe. Le réseau des villages et des hameaux fut alors densifie ; les principales forteresses, élevées au Xe, ont infléchi le trace des voies et les flux commerciaux, draine la population en créant des bourgs. La mise en valeur de l'espace est partiellement réalisée dans le cadre des seigneuries. . . Apres mil cent trente, les aménagements sont plus rares. Fut ensuite démontrée la montée en puissance des sires châtelains, dont l'existence est attestée dès la fin du Xe siècle. Ils coiffent la société locale et exercent un pouvoir d'encadrement sur la paysannerie et sur les chevaliers. Ceux-ci sont intégrés à des messies castrales très stables. Les principales familles furent l'objet d'études prosopographiques qui ont révélé un reclassement de ces groupes nobles à la fin du XIIe. A la même époque, s'efface la distinction entre nobles et chevaliers.

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 2 vol. (789 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Where is this thesis?

  • Library : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. Bibliothèque Michel Foucault.
  • Unvailable for PEB
  • Library : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Unvailable for PEB
  • Odds : R 95 : 65
  • Library : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Unvailable for PEB
  • Odds : TMC 3232
  • Library : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Available for PEB
  • Odds : I 4= 18382-<1,2>

This version is also available in microfiche :

  • Library : Institut de recherches historiques du Septentrion. Bibliothèque.
  • Unvailable for PEB
  • Odds : MIC TH 1672
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.