Validation de systèmes répartis par injection de fautes

by Eliane Martins

Doctoral thesis in Informatique

Under the supervision of David Powell.

defended on 1992

in Toulouse, ENSAE .

  • Alternative Title

    Distributed systems validation by means of fault injection


  • Abstract not available


  • Abstract

    Ce mémoire présente des résultats théoriques et pratiques concernant l'utilisation de l'injection physique de fautes. Nous proposons une méthode de test qui intègre les deux objectifs de la validation (vérification et évaluation), englobant les aspects suivants: a) la définition d'une architecture de test repartie avec support pour l'injection physique de fautes; b) la sélection de la séquence de test, qui doit considérer les fautes comme une entrée supplémentaire de test; c) la détermination que le service observe satisfait aux propriétés spécifiées et; d) l'estimation de la couverture des mécanismes de tolérance aux fautes basée sur les relevés collectés lors des expériences. Afin d'avoir des estimations de bonne qualité, et de réduire le temps et l'effort de réalisation des tests, des méthodes de sondage sont appliquées; en particulier, pour le traitement des non réponses (expériences non-significatives) nous proposons l'utilisation d'un sondage stratifié a posteriori basé sur les groupes d'équipotentielles affectées par les tests. Cette méthode a été appliquée à la validation d'une architecture répartie, ouverte et tolérante aux fautes, définie dans le cadre du projet delta-4 du programme européen esprit. Les résultats obtenus montrent l'apport considérable de l'injection physique de fautes dans le processus de validation de systèmes tolérants aux fautes.

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 1 vol. (144 p.)

Where is this thesis?