Role de la substance p et de la b-endorphine dans le controle de la fonction gonadotrope cyclique. Etude particuliere des recepteurs hypophysaires et lymphocytaires de la substance p

by Patricia Parnet

Doctoral thesis in Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Under the supervision of Philippe Hémon.

defended on 1990

in Paris 6 .

  • Alternative Title

    Implication of substance p and b-endorphin in the regulation of the gonadotrope function. Caracterisation of the pituitary and lymphocytes substance p receptors


  • Abstract not available

    keywords keywords


  • Abstract

    Des etudes anterieures du laboratoire ont montre que, la sp est localisee chez la ratte par immunohistochimie dans les noyaux hypothalamiques impliques dans la fonction gonadotrope et au niveau de l'antehypophyse ou elle agit via un recepteur specifique. L'injection d'un immunserum anti-sp, le matin du proestrus provoque prematurement un pic preovulatoire de lh. L'administration intracerebroventriculaire de sp reduit la liberation de lh. Par perifusion d'antehypophyse, il est montre que la sp agit directement en inhibant la liberation de lh induite par le gnrh. Le dosage radioimmunologique de la sp et du gnrh au niveau du noyau arque, du noyau preoptique median et de l'eminence mediane met en evidence une evolution de la concentration des neuropeptides au cours du cycle strien. L'activite du systeme spergique est egalement mesuree par l'evolution du nombre de recepteurs hypophysaires de la sp. Lorsque l'stradiol plasmatique s'eleve, on observe: une augmentation de la liaison hypophysaire du gnrh et une augmentation de la liberation du gnrh de l'eminence mediane vers l'hypophyse, permettant la mise en place du pic preovulatoire de lh. Lorsque la progesterone s'eleve, on observe: une augmentation de la liaison hypophysaire de la sp et une augmentation de la liberation de la sp, de l'eminence mediane vers l'hypophyse permettant l'induction de fin du pic preovulatoire. De plus, nous montrons que la testosterone modifie le nombre et l'affinite des recepteurs lymphocytaires de la sp. En utilisant pour antigene des peptides correspondant a des parties du recepteur de la sk nous avons obtenu des anticorps specifiques du recepteur de la sp et avons ainsi pu demontrer l'homologie des structures entre les deux recepteurs

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Annexes : 221 REF

Where is this thesis?

  • Library : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Available for PEB
  • Library : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Available for PEB
  • Odds : T Paris 6 1990 263
  • Library : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Available for PEB
  • Odds : PMC RT P6 1990
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.