Investissement et choix technique du secteur agricole francais : étude économétrique

by Hervé Guyomard

Doctoral thesis in Sciences économiques

Under the supervision of Jean-François Audroing.

defended on 1988

in Rennes 1 .

  • Alternative Title

    Investment and technical choices of the french agricultural sector : econometric analysis


  • Abstract

    This study investigates the structure of french agricultural technology using duality theory and flexible functional forms. The plan of the thesis is as follows. Part 1 discusses data analysis and measurement problems. Part 2 reviews the different generations of input demand models, while paying close attention to the invesment function. Part 3 presents our analysis of french agricultural technology using annual data from 1959 to 1984. TTwo approaches are followed to relax the assumption of full static equilibrium. First, since certain factors cannot be freely varied within the single period of observation, we develop a short-run hicksian equilibrium model : only the variable inputs adjust to their cost minimizing levels, while the quasi-fixed inputs remain fixed. We provide an exhaustive characterization of this model : more precisely, we discuss the underlying assumptions and show how the different possible equilibria can be derived from the knowledge of the short-run hicksian equilibrium. We propose also different possible measures of the disequilibrium, in the price space, in the inputs quantity space and in the output quantity space. Second, the adjusment cost hypothesis is invoked to specify and estimate a system of dynamic demand equations : a disequilibrium process is represented as a generalized partial adjustment model where disequilibrium in one input may affect other inputs.


  • Résumé

    La théorie de la dualité et l'emploi de formes fonctionnelles flexibles sont les outils de cette analyse de la technologie agricole française. La thèse est organisée en trois parties. La première est consacrée à l'analyse historique des données sur les trois dernières décennies. La seconde est une revue des différentes modélisations des demandes de facteurs, centrée en particulier sur la fonction d'investissement. La troisième partie est consacrée à notre analyse, théorique et empirique. L'hypothèse d'un équilibre statique de long terme est affaiblie de deux manières. En premier lieu, certains facteurs ne pouvant pas s'ajuster instantanément à leur niveau désiré, un modèle d’équilibre statique de court terme est développé : seuls les facteurs variables s'ajustent au niveau déterminé par la minimisation du coût variable, les inputs quasi-fixes étant fixes aux niveaux observés. Une caractérisation exhaustive de ce modèle est proposée : plus précisément, les différentes hypothèses nécessaires à ce schéma dual sont analysées ; les différents équilibres théoriquement envisageables sont alors définis à partir de la seule connaissance de l’équilibre statique hicksien de court terme. Enfin, plusieurs mesures du déséquilibre sont proposées dans l'espace des prix, dans l'espace des quantités de facteurs et dans l'espace du produit. En second lieu, l’hypothèse de coût d'ajustement est invoquée afin de dériver et d'estimer un système dynamique de demandes de facteurs : ce modèle est une généralisation au cas multi-facteurs du modèle d'ajustement partiel.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (429 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion.
  • Disponible pour le PEB
  • Odds : TGRENN1988/23

This version is also available in microfiche :

  • Library : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Available for PEB
  • Odds : GM1201-1988-144058 8982
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.