Anomalies des protéines kinases cAMP dépendantes dans le psoriasis : effet des rétinoides

by Françoise Raynaud

Doctoral thesis in Sciences biologiques

Under the supervision of Danièle Evain-Brion.

defended on 1988

in Paris 11 , in a partnership with Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

  • Alternative Title

    Defect of cAMP dependent protein kinases on psoriasis : effect of retinoid treatment


  • Abstract

    Le psoriasis est une maladie cutanée, qui a largement bénéficié del'introduction des rétinoïdes en thérapeutique. . Le derme a un rôle prépondérant dans l'apparition des lésions épidermiques justifiant l'étude des propriétés de croissance des fibroblastes psoriasiques en culture. Ainsi ces cellules présentent une augmentation de réceptivité à un des facteurs mitogéniques des fibroblastes, le P. D. G. F. Par ailleurs, l'existence d'un synergisme d'action entre rétinoïdes et cAMp dans la régulation de la croissance des fibroblastes psoriasiques a entraîné l'étude des protéinekinases dépendant de I'AMP. C (PKA) dans ces cellules. Les PKA ont été mesurées (i) par leur activité kinasique, (ii) par le marquage spécifique des sous unités régulatrices au 8 azido p³ ² cAMP, (iii) par dosage radioimmunologique. Il existe chez le sujet psoriasique dans les fibroblastes mais aussi dans les globules rouges, une anomalie des PKA, portant sur les sous unités régulatrices, altérant leur capacité de liaison du cAMP ou de ses analogues. Ce déficit en PKA est correlé à la gravité de la maladie et semble non génétique. Le traitement in vitro par l'acide rétinoïque entraîne des trois heures une augmentation de l ' activité des PKA et une augmentation de la capacité du 8-azido cAMP à se lier sur les sous unités régulatrices. En outre, lors du traitement in vitro par l'acide rétinoïque, cette augmentation des PKA s'associe à une modification du profil des protéines cytosoliques phosphory!ées de façon cAMP dépendante,


  • Abstract

    Psoriasis is a dermatological disease which is alleviated by retinoid treatment. The dermis plays an important role in the appearance of epidermal lesions prompting us to study the growth properties of fibroblast in in vitro cultures. These cells have enhancer to PDGF (Piatelet Derived Growth Factor) compared to normal fibroblasts. On the other hand, the existence of a synergistic action of retinoids and cAMP on the regulation growth psoriatic fibroblasts has led us to study the cyclic AMP dependent protein kinases (PKA) in these cells. PKA was measured by (i) kinase activity, (ii) by photoaffinity, labelling of the regulatory subunits by 8-azido ³  ² p cAMP and (iii) by radioimmunoassay. We have shown that the regulatory subunits of PKA in fibroblats and in red blood cells of psoriatic patients have an altered binding capacity for cAMP and its analogues. The extent of deficiency of the PKAregulatory subunit was correlated  with the severity  of the disease.  Our results also demonstrate that PKA  alteration is probably not due ta a genetic defect. Treatment with retinoid acid  for only 3 hours leads to an augmentation of the activity of PKA and also to an increase in the binding  of the. 8-azido cAMP to the regulatory subunits. These alterations  of PKA by retinoic  acid treatment wers associated  with a modification in cAMP dependent phosphorylation of the cytosolic proteins in psoriatic fibroblats.

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 1 vol. (90 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 74-83

Where is this thesis?

  • Library :
  • Available for PEB
  • Odds : 0g ORSAY(1988)96
  • Library :
  • Available for PEB
  • Odds : TH2014-034945
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.