La Cordillière orientale de Bolivie : glaciation plio-Pléistocène, essai de paléohydrologie (30 000 ans B.P.-actuel) d'après les oscillations des glaciers et la composition isotopique des macrorestes végétaux

by Philippe Gouze

Doctoral thesis in Géologie appliquée

Under the supervision of Michel Servant and Jean-Charles Fontes.

defended on 1987

in Paris 11 , in a partnership with Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

  • Alternative Title

    The eastern Cordillera of Bolivia : plio-pleistocene glaciations, tentative paleohydrology (30 000 years b.p.-actual) according to glaciers oscillations and the isotopic composition of plant macroresidues


  • Abstract not available


  • Abstract

    Ce mémoire comprend trois parties : la première partie concerne l'établissement d'une carte géologique et géomorphologique du piémont ouest de la Cordillère d'Apolobamba (l5°S-69°W). Cette cartographie s'appuie sur des données stratigraphiques antérieurement définies dans la Cordillère Royale; la deuxième partie est focalisée sur la reconstitution des oscillations des glaciers au cours des 30 derniers millénaires. Le dernier maximum glaciaire se situe après 27 000 et avant 14 000 ans B. P. Il est suivi, d'abord par un retrait important des glaces, ensuite par une série de phases de stationnement ou d'avancées mineures, enfin par un recul très rapide vers 10 000 ans B. P. Durant la quasi­ totalité de l'Holocène les glaciers sont restés très hauts avant une ultime avancée durant les derniers siècles. La courbe de fluctuations des glaciers est comparée à celle des oscillations lacustres. On montre que les bilans hydrologiques des lacs et des glaciers ont évolué de manière parallèle et synchrone. Il semblerait que ces variations soient plutôt liées à des modifications de hauteurs de précipitations; dans une troisième partie on caractérise deux tourbières holocènes par l'analyse isotopique (oxygène 18) de macrorestes végétaux. En comparant les résultats avec les données actuelles, on constate l'étroite relation qui existe entre les milieux actuels et l'altitude, ainsi que les importantes variations des teneurs en isotopes lourds des plantes fossiles. Ces premiers résultats montrent que la géochimie isotopique de la matière organique pourrait être un marqueur de caractères climatiques.

Consult library

Version is available as a paper

Informations

  • Details : 1 vol. (173 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.153-160

Where is this thesis?

  • Library : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Available for PEB
  • Odds : 0g ORSAY(1987)123
  • Library : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Available for PEB
  • Odds : TH2014-034461
See the Sudoc catalog libraries of higher education and research.