Etude sur le changement de type sexuel et les cassures chromosomiques chez Candida glabrata

par Laetitia Maroc

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Cécile Fairhead.

Le président du jury était Fabienne Malagnac.

Le jury était composé de Stefania Francesconi, Joseph Schacherer, Valérie Borde, Mathieu Falque.

Les rapporteurs étaient Stefania Francesconi, Joseph Schacherer.


  • Résumé

    Le changement de type sexuel est une des stratégies développées par les champignons afin de favoriser la reproduction sexuée. Ce mécanisme permet à une cellule haploïde de donner naissance à une cellule de type sexuel opposé de façon qu’elles puissent se féconder. Cela a particulièrement été bien étudié chez la levure sexuée Saccharomyces cerevisiae mais la raison pour laquelle les éléments du changement de type sexuel ont été conservés dans des espèces comme Candida glabrata chez qui ni reproduction sexuée, ni changement de type sexuel n’a lieu, n’est toujours pas connue. Nous avons montré précédemment que le changement de type sexuel peut être induit chez C. glabrata en exprimant l’endonucléase responsable de ce mécanisme chez S. cerevisiae et que cela était lié à une très forte létalité cellulaire. Dans ce travail, nous avons étudié le lien qui existe entre changement de type sexuel et forte létalité chez C. glabrata.

  • Titre traduit

    Study of mating-type switching and chromosomal breaks in Candida glabrata


  • Résumé

    Mating-type switching is one of the strategies developed by fungi to promote sexual reproduction and propagation. This mechanism enables one haploid cell to give rise to a cell of the opposite mating-type so that they can mate. It has been extensively studied in the sexual yeast Saccharomyces cerevisiae but little is known about why the mating-type switching components have been conserved in species like Candida glabrata, in which neither sexual reproduction nor mating-type switching is observed. We have previously shown that mating-type switching can be triggered, in C. glabrata, by expression of the endonuclease responsible of this mechanism in S. cerevisiae, but this leads to massive cell death. In this work, we studied the link existing between mating-type switching and cell death in C. glabrata.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DiBISO. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.