Le corps en images à l’école : l’ortho-figuration corporelle dans les méthodes de lecture (1880-1960)

par Lucas Profillet

Thèse de doctorat en Sciences du sport

Sous la direction de Christian Vivier et de Sébastien Laffage-Cosnier.


  • Résumé

    Les méthodes d’apprentissage de la lecture sont des objets culturels et scolaires incontournables. En France, depuis la fin du XIXe siècle, ces livrets accueillent de nombreuses illustrations, relatives à une multitude de thématiques. À l’interface d’enjeux et de contextes variés, les images de plusieurs centaines de ces manuels, publiés entre 1880 et 1960, révèlent de foisonnantes et complexes représentations du corps. Les vignettes qui mettent en scène des activités physiques (sports, jeux, gymnastiques, etc.) sont des ressources formidables pour appréhender les imaginaires corporels déployés pour l’éducation des enfants. Toutefois, leur existence ne va pas de soi. En effet, se pose alors la question de l’acceptabilité et de la légitimité des illustrations des pratiques physiques, ludiques et sportives dans des livrets servant à l’apprentissage de la lecture. Ces images montrent des corps dont les apparences et les actions sont minutieusement mises en scène. De plus, ces illustrations doivent se conformer aux finalités liées aux apprentissages et à l’éducation des enfants, mais aussi à un certain ordre social, politique et culturel fantasmé par les adultes qui élaborent ces méthodes. Ainsi, de 1880 à la fin des années 1910, les images du corps et des activités physiques sont marquées essentiellement par leur austérité. Au cours de l’Entre-deux-guerres, les illustrations des formes corporelles sont tiraillées entre cette forme de représentation et un modèle qui, dès la fin des années 1930 jusqu’à l’aube des années 1960, accentue le caractère récréatif de ces images du corps. Cependant, entre inerties et ruptures, cette étude doctorale montre que ces transformations sont plus nuancées et moins opposées qu’il n’y paraît. L’analyse propose de plonger au cœur d’une dynamique mouvante, d’un processus de réinventions successives de figurations toujours orthodoxes, d’« ortho-figurations » corporelles qui, de manière variable selon les époques, conjuguent des motifs contraires : la sévérité et le plaisir, le sérieux et le divertissement, la disciplinarisation et l’émancipation, etc.

  • Titre traduit

    The body in images at school : bodily ortho-figuration in French reading methods (1880-1960)


  • Résumé

    Reading methods are essential cultural and academic objects. In France, since the end of the 19th century, these booklets have contained numerous illustrations on a variety of themes. At the interface of various issues and contexts, the images of several hundreds of these textbooks, published between 1880 and 1960, highlight plenty complex representations of the body. Illustrations of physical activities (sports, games, gymnastics, etc.) are a great resource for understanding the body imaginary relayed through the education of children. However, their existence is not self-evident. Indeed, the question of the acceptability and legitimacy of illustrations of physical, playful and sporting practices in booklets used for learning to read comes up. These images show bodies whose appearances and actions are meticulously staged. Moreover, these illustrations must conform to the purposes of children's learning and education, but also to a certain social, political and cultural order fantasized by the adults who develop these primers. Thus, from 1880 to the end of the 1910s, images of the body and physical activities were marked essentially by their austerity. During the inter-war period, illustrations of the body were torn between this form of representation and a model which, from the end of the 1930s to the dawn of the 1960s, emphasized the recreational character of these images of the body. However, between inertia and change, this doctoral study shows that these transformations are more nuanced and less opposed than they appear to be. This analysis offers to delve into the heart of a moving dynamic, a process of successive reinventions of always-orthodox figurations, of bodily "ortho-figurations" which, in a variable way from one period to another, combine opposite motives: severity and pleasure-seeking, seriousness and entertainment, discipline and emancipation, etc.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 08-12-2023

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Le corps en images à l'école : l'ortho-figuration corporelle dans les méthodes de lecture (1880-1960)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Le corps en images à l'école : l'ortho-figuration corporelle dans les méthodes de lecture (1880-1960)
  • Détails : 3 vol. (951 p.)
  • Notes : Tome 1 : Texte ; Tome 2 : Bibliographie, corpus et source ; Tome 3 : Annexes.
  • Annexes : Bibliographie tome 2 p.778-813
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.