La grande révolte de Besançon, cité impériale (1450-1451)

par Julien Lagalice

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Michelle Bubenicek.

Soutenue le 10-09-2021

à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de École doctorale Sociétés, Espaces, Pratiques, Temps (Dijon ; Besançon ; 2017-....) , en partenariat avec Université de Franche-Comté (établissement de préparation) et de Centre Lucien Febvre (Besançon) (laboratoire) .

Le président du jury était Dominique Le Page.

Le jury était composé de Michelle Bubenicek, Dominique Le Page, Olivier Mattéoni, Vincent Challet.

Les rapporteurs étaient Olivier Mattéoni, Vincent Challet.


  • Résumé

    Si le premier destin médiéval de Besançon, cité impériale, est aujourd'hui mieux connu, les deux derniers siècles du Moyen-Âge, en revanche, constituent une période encore relativement peu défrichée de son histoire. Les sources, pourtant, existent, qui permettent d'écrire cette histoire de la cité impériale : sont en effet conservés, à Besançon, d'importants registres de délibérations municipales et de registres de comptes. Le sujet de thèse proposé consiste ainsi à étudier la grande révolte de Besançon, au milieu du XVe siècle (1450-1451) : un vaste mouvement de contestation, qui a mobilisé près de 6000 habitants, pendant de long mois, dans la plus grande ville du comté de Bourgogne. Cette révolte est bien documentée par un vaste procès conservé à la Bibliothèque d'étude et de conservation de Besançon (section Archives municipales), mais qui n'a été, jusqu'ici, ni édité, ni exploité dans sa totalité : une partie du sujet consiste à en donner une rigoureuse édition scientifique. La thématique d'analyse proposée présente en outre un double intérêt, du point de vue de l'histoire politique et de l'histoire urbaine. En histoire politique, la conflictualité est un thème privilégié du renouvellement historiographique, qui permet de mesurer les enjeux et les rapports de force ; or, ces derniers sont bien réels, en 1450-1451, à l'intérieur même de Besançon, véritable terrain de rivalité de pouvoirs aux prétentions souveraines : l'archevêque, le pouvoir communal, ou bien encore de grands nobles comtois, sans compter des compétiteurs extérieurs puissants tels que le roi de France, l'empereur du Saint-Empire ou encore le duc-comte de Bourgogne. Mais le sujet de thèse participe également du renouvellement actuel de l'histoire urbaine, qui privilégie désormais les concepts de communication et de circulation de l'information au sein de la cité, de politique mémorielle et d'identité urbaine en construction. Tous ces aspects sont bien présents dans le dossier de 1450-1451. Le sujet de thèse proposé a donc pour objectif de renouveler en profondeur notre connaissance du passé médiéval de la capitale comtoise autour de cet événement. Après une présentation des origines et des grandes étapes de la révolte, y compris la vaste répression qui la sanctionna, ce travail vise à reconsidérer la place des acteurs, de leurs pratiques politiques mais aussi de leurs objectifs sur un temps long, afin de montrer que cet épisode unique et largement méconnu peut être étudié également comme un moment politique fondateur, véritable porte d’entrée dans l’histoire de la cité à l’époque moderne.

  • Titre traduit

    The great revolt of Besançon, Imperial City (1450-1451)


  • Résumé

    If the first medieval destiny of Besançon, imperial city, is better known today, the last two centuries of the Middle Ages, on the other hand, constitute a relatively little cleared period in its history. The sources, however, exist to write this history of the imperial city : important registers of municipal deliberations and accounts registers are kept in Besançon. The thesis proposed consists in studying the great revolt of Besançon, in the middle of the fifteenth century (1450-1451) a vast protest movement, which mobilized nearly 6,000 inhabitants, for many months, in the largest city of the county of Burgundy. This revolt is well documented by a vast trial kept at the Study and Conservation Library of Besançon (Municipal Archives section), but which has so far been neither edited nor fully exploited : part of the subject is to give a rigorous scientific edition. The proposed thematic analysis also has a dual interest, from the point of view of political history and urban history. In political history, conflictuality is a privileged theme of historiographical renewal, which makes it possible to measure the issues and the balance of power ; however, the latter are very real, in 1450-1451, within Besançon itself, a real field of rivalry of powers with sovereign claim : the archbishop, the municipal power, or even great noble Comtois, without counting powerful external competitors such as the king of France, the emperor of the Holy Empire or the duke-count of Burgundy. But the thesis subject also participates in the current renewal of urban history, which now favors the concepts of communication and circulation of information within the city, of memorial policy and of urban identity under construction. All these aspects are present in the 1450-1451 file. The thesis topic proposed here aims to renew in depth our knowledge of the medieval past of the Comtoise capital around this event. All these aspects are present in the file of 1450-1451. The proposed thesis subject therefore aims to renew in depth our knowledge of the medieval past of the Franche-Comte capital around this event. After a presentation of the origins and major stages of the revolt, including the vast repression that sanctioned it, this work aims to reconsider the place of the actors, thier political pratices but also their objectives over a long period of time, in order to show that this unique and largely unknown episode can also be studied as a founding political moment, a true gateway to the history of the city in modern times.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

La grande révolte de Besançon, cité impériale (1450-1451)


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : La grande révolte de Besançon, cité impériale (1450-1451)
  • Détails : 1 vol. (787 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p.54-84. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.