A la rencontre de l’histoire culturelle et de l’écopoétique : une étude des torsions dans l’œuvre du chorégraphe Merce Cunningham

par Caroline Granger

Thèse de doctorat en Langues et litteratures etrangeres

Sous la direction de Anca Cristofovici.

Le président du jury était Vincent Broqua.

Le jury était composé de Anca Cristofovici, Vincent Broqua, Eric Athenot, Julie Perrin, Bénédicte Meillon.

Les rapporteurs étaient Vincent Broqua, Eric Athenot.


  • Résumé

    Cette étude des œuvres chorégraphiques de Merce Cunningham s’articule autour du phénomène de la torsion, qui n’affecte pas seulement les corps, mais aussi les façons de penser et de vivre. L’entrainement du danseur de Merce Cunningham, fondé sur les potentialités du torse, ainsi que les processus de création collaboratifs qu’il développa, impliquent des temps de fragmentation, considérant chaque élément indépendamment, avant de les reconstruire en des structures nouvelles. Ce double mouvement de préservation et de création, semblable à la double hélice de l’ADN, engendre la naissance d’une danse nouvelle, à la marge de la danse moderne et du ballet classique. Cette méthode novatrice permet une infinité de possibilités et procure aux spectateurs une expérience sensorielle qui les déplace de l’espace de la performance à celui bien plus vaste du monde non-humain. Ainsi, cette thèse, à l’instar d’un arbre en torsion, se déploie en trois parties. La première partie se concentre sur les liens entre le travail de Merce Cunningham et son environnement chorégraphique, artistique et culturel. La seconde partie est consacrée à ses relations au monde autre qu’humain. Enfin, son recours à la technologie est questionné en tant qu’outil révélateur et défenseur de sa danse afin que celle-ci ne tombe dans l’oubli. Cette analyse de l’œuvre cunninghamienne engage une approche croisée selon l’idée de « natureculture » développée par Donna Haraway pour montrer combien la danse, en tant qu’art vivant, est essentielle à l’écriture d’une nouvelle histoire entrelaçant les études culturelles et l’écopoétique.

  • Titre traduit

    Crossing cultural history and ecopoetics : a study of torsions in Merce Cunningham’s choreographic works


  • Résumé

    This study on Merce Cunningham’s choreographies hinges on the organic phenomenon of torsion and aims to demonstrate that such movements can affect both bodies and ways of thinking and living. Merce Cunningham’s dancer training, rooted in torso work, and his collaborative creative process imply moments of fragmentation that first consider each element independently before rebuilding them into new structures. This twofold movement of preservation and creation, similar to the double helix of DNA, triggers the birth of a new dance at the edge of modern dance and ballet. This groundbreaking method allows for boundless possibilities and provides spectators with a sensorial experience moving them from the performing space to a much wider one, and thus connecting them to the nonhuman. This dissertation, like a twisted tree, is composed of three parts. The first part focuses on Merce Cunningham’s connections with his choreographic, artistic, and cultural environments. The second part is devoted to the relationships established through Cunningham’s work with the non-human world. Last but not least, technology is discussed as a tool to celebrate and keep the artist’s work alive. This analysis of Merce Cunningham’s oeuvre entails an intertwined approach in line with the idea of “natureculture” developed by Donna Haraway as it shows how dance, as a living art, is essential in the writing of a new history entangling cultural studies and ecopoetics.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

A la rencontre de l'histoire culturelle et de l'écopoétique : une étude des torsions dans l'œuvre du chorégraphe Merce Cunningham


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : A la rencontre de l'histoire culturelle et de l'écopoétique : une étude des torsions dans l'œuvre du chorégraphe Merce Cunningham
  • Détails : 1 vol. (361 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. p. 335-351. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.