Co-conception et acceptance des enseignants de maternelle d’une application éducative sur tablette

par Lara Hoareau

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jérôme Dinet et de Youssef Tazouti.

Le président du jury était Annette Jarlégan.

Le jury était composé de Jérôme Dinet, Youssef Tazouti, Franck Amadieu, Pascal Marquet, Mireille Bétrancourt.

Les rapporteurs étaient Franck Amadieu, Pascal Marquet.


  • Résumé

    Ce travail de thèse s’inscrit dans le cadre du projet LINUMEN (LIttératie et NUMératie Emergentes par le Numérique), lauréat de l’appel à projets e-FRAN (PIA2). Ce projet avait pour objectif de développer et tester une application éducative sur tablette numérique à l’usage d’enfants dans le contexte de la maternelle. Pour ce faire, le travail s’est divisé en deux phases : une première phase de co-conception et une seconde phase d’expérimentation. Durant les premières années du projet (mars 2017 - octobre 2018) une équipe pluri-catégorielle constituée de chercheurs, d’acteurs éducatifs et d’ingénieurs en informatique ont participé à la co-conception de l’application éducative AppLINOU (Apprendre avec Linou en maternelle). La phase d’expérimentation de ce projet (octobre 2018 - juin 2020) consistait à tester AppLINOU selon une méthodologie quasi-expérimentale et longitudinale. Les enseignants du groupe expérimental utilisaient l’application AppLINOU avec leurs élèves alors que, dans le groupe contrôle, les enseignants suivaient les programmes de l’école maternelle sans modification dans leur pratique. L’étude a porté sur 725 élèves de maternelle, scolarisés en moyenne section (356 filles et 369 garçons). Des mesures des compétences en littératie et en numératie émergentes ont été réalisées en début et en fin d’année.Les objectifs de la thèse sont liés à ces deux phases. Concernant la phase de co-conception, les objectifs du travail de thèse étaient de définir dans un premier temps le cadre théorique de co-conception. Dans un second temps, il s’agissait de participer, de décrire et d’analyser les différentes étapes de la co-conception. Concernant la phase d’expérimentation, les objectifs étaient d’étudier l’acceptance de l’application éducative AppLinou par les enseignants du groupe expérimental. Ces enseignants du groupe expérimental ont été recrutées sur la base du volontariat et ont suivi des formations afin de pouvoir utiliser l’application. Nos résultats montent que l’application AppLinou est bien acceptée par les enseignants. Cependant, des variables modèrent cette acceptance, comme le lieu d’exercice. En effet, les enseignants exerçant en réseau d’éducation prioritaire (REP) présentent des scores d’acceptance significativement plus bas que les enseignants exerçant en dehors des REP. Par ailleurs, des analyses de régression multiniveaux ont permis de montrer que l’acceptance de l’application par les enseignants avait un impact positif sur les performances des élèves.

  • Titre traduit

    Co-design, and preschool teachers’ acceptance of an educational app for tablet


  • Résumé

    This PhD work is part of the LINUMEN project (LIttératie et NUMératie Emergentes par le Numérique), laureate of the e-FRAN call for projects (PIA2). The objective of this project was to develop and test an educational app for children in the context of kindergarten. To do this, the work was divided into two phases: a first phase of co-design and a second phase of experimentation. During the first years of the project (March 2017 - October 2018) a multidisciplinary team consisting of researchers, educational actors and IT engineers participated in the co-design of the educational app called AppLINOU (Apprendre avec Linou en maternelle). The experimentation phase of this project (October 2018 - June 2020) consisted in testing AppLINOU according to a quasi-experimental and longitudinal methodology. The teachers in the experimental group used AppLINOU with their students, while in the control group, the teachers followed the usual kindergarten curriculum without any changes in their practice. The study involved 725 kindergarten students scholarized in ‘moyenne section’ (356 girls and 369 boys). Measures of emergent literacy and numeracy skills were taken at the beginning and end of the year.The objectives of this thesis are linked to these two phases. Concerning the co-design phase, the thesis goals were to first define the theoretical framework of co-design. In a second time, it was to participate, describe and analyze the different stages of co-design. Concerning the experimentation phase, the goals were to study the acceptance of the educational app AppLinou by the teachers of the experimental group. These teachers from the experimental group were recruited on a voluntary basis and received training to be able to use the application. Our results show that the AppLinou application is well accepted by teachers. However, there are variables that moderate this acceptance, such as the location of practice. Indeed, teachers working in a ‘Réseau d’éducation prioritaire’ (REP) have significantly lower acceptance scores than teachers working outside REPs. Furthermore, multilevel regression analyses showed that teachers' acceptance of the application had a positive impact on students' performance.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la Documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.