La circulation de l'art non officiel d'Europe centrale au-delà du rideau de fer : expositions et réseaux transnationaux entre 1971 et 1981

par Juliane Debeusscher

Thèse de doctorat en Histoire mention Histoire de l’art

Sous la direction de Paula Barreiro López et de Laia Manonelles.

Le président du jury était Juan Albarrán Diego.

Le jury était composé de Klara Kemp Welch.

Les rapporteurs étaient Juan Albarrán Diego, Mathilde Arnoux.


  • Résumé

    Cette thèse examine la circulation et la mise en visibilité de l’art d’Europe Centrale pendant la Guerre Froide, avec un accent particulier sur l’Europe du Sud en tant qu’espace de réception et d’exposition dans les années 1970. Elle suggère qu’une approche transnationale des relations artistiques dans un contexte européen doit prendre en considération ces deux phénomènes complémentaires et leurs mécanismes connexes: la circulation d’une part, la mise en visibilité d’autre part. La première partie s’intéresse aux trajectoires de différents agents et communautés impliqués dans les réseaux artistiques et la collaboration à distance, en abordant des activités et projets réalisés dans le domaine de la poésie visuelle, de l’art contextuel et sociologique, et de la critique d’art engagée. La deuxième partie se concentre sur des cas d’expositions et de biennales internationales en Espagne (Rencontres de Pampelune, 1972), en France (Biennale de Paris, de 1973 à 1977) et en Italie (Biennale de Venise, 1977) afin d’identifier les cadres d’interprétation et les récits à travers lesquels les artistes et les œuvres des pays socialiste d’Europe Centrale ont été considérés dans ces contextes, en tenant compte des malentendus et des stratégies d’exportation et d’imposition de modèles en jeu dans ces opérations.Le parcours proposé à travers six chapitres interconnectés cherche ainsi à approfondir la compréhension des logiques de construction, de négociation et de réarticulation du sens qui ont accompagné les interactions visuelles et critiques entre l’Europe centrale et l’Europe du Sud. Il suggère que l’analyse de ces relations entre ces deux espaces culturellement et politiquement construits a beaucoup à apporter à une histoire décentrée des relations artistiques de la Guerre froide.

  • Titre traduit

    The Circulation of Unofficial Art from Central Europe beyond the Iron Curtain : Exhibitions and Transnational Networks between 1971 and 1981


  • Résumé

    This dissertation examines the circulation and visibilisation of Central European art during the Cold War, with a particular focus on Southern Europe as a space of reception and exhibition throughout the 1970s. It argues that a transnational approach to artistic relations in the European context must take into consideration these two complementary phenomena and their related mechanisms: circulation on the one hand, visibilisation on the other. The first part looks at the trajectories of different agents and communities involved in artistic networks and long distance collaboration, addressing activities and projects carried out in the fields of visual poetry, contextual and sociological art, and engaged art criticism. The second part focuses on  case studies of international exhibitions and biennials in Spain (Pamplona Encounters, 1972), France (Paris Biennale, from 1973 to 1977) and Italy (Venice Biennale, 1977) in order to identify the interpretative frames and narratives through which artists and works from socialist Central Europe have been envisaged in these contexts, taking into account the misunderstandings and strategies of imposition and resistance to models at stake in these operations.The journey proposed through six interconnected chapters thus seeks to deepen the understanding of the logics of construction, negotiation and re-articulation of meaning that have accompanied visual and critical interactions between Central Europe and Southern Europe. It suggests that the analysis of the relations between these two culturally and politically constructed spaces have much to contribute to a decentered history of Cold War artistic artistic relations in the Cold War.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 30-06-2025

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes. Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.