La protection contractuelle des sols : Contribution à l'étude des contrats affectant la propriété foncière à la protection de l'environnement

par Patricia Bénézech

Thèse de doctorat en Droit Public

Sous la direction de Jean-François Joye.

Le président du jury était Caroline Chamard-Heim.

Le jury était composé de Philippe Billet, Philippe Juen, Mathilde Hautereau-Boutonnet, Sylvie Duvillard.

Les rapporteurs étaient Philippe Billet, Philippe Juen.


  • Résumé

    L’étude de la protection des sols est intimement liée au droit de propriété. Entre les sols et la propriété persistent des liens indéfectibles. La protection des sols passe alors par l’affectation de la propriété à des fins environnementales. L’affectation peut être imposée ou orientée par la puissance publique. L’unilatéralisme, tant par sa remise en cause que par ses limites intrinsèques, peine toutefois à étendre une affectation environnementale, notamment sur les biens plus ordinaires. Or, la protection des sols nécessite une continuité écologique et non une concentration sur les biens les plus remarquables. Le recours au contrat peut alors permettre d’étendre l’affectation environnementale. Les acquisitions à des fins environnementales, portées principalement par des personnes publiques, et plus récemment par des personnes morales de droit privé agissant pour la protection de l’environnement, sont au cœur de la protection contractuelle des sols. Des alternatives aux acquisitions publiques garantissant une affectation environnementale pérenne interrogent toutefois les frontières entre propriété publique et privée.

  • Titre traduit

    Contractual protection of soils : A contribution to the study of contracts assigning land ownership to soil protection


  • Résumé

    The study of soil protection is closely linked to property rights. Strong links remain between soil and ownership. Soil protection therefore involves the use of property for environmental purposes. The use can be imposed or guided by the public authorities. However, unilateralism, both by its questioning and by its intrinsic limits, struggles to extend environmental allotment to more ordinary goods. Yet, soil protection requires ecological continuity and not concentration on the most remarkable properties. Recourse to a contract enables then to extend the environmental allotment. Acquisitions for environmental purposes, carried out mainly by public persons, and more recently by legal persons under private law acting for the protection of the environment, are at the heart of contractual soil protection. Alternatives to public acquisitions which guarantee a sustainable environmental allotment nevertheless question the boundaries between public and private ownership.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2021 par Université Savoie Mont Blanc : Centre de recherche en droit Antoine favre à Chambéry

La protection contractuelle des sols : Contribution à l'étude des contrats affectant la propriété foncière à la protection de l'environnement


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2021 par Université Savoie Mont Blanc : Centre de recherche en droit Antoine favre à Chambéry

Informations

  • Sous le titre : La protection contractuelle des sols : Contribution à l'étude des contrats affectant la propriété foncière à la protection de l'environnement
  • Détails : 1 vol. (658p.)
  • ISBN : 978-2-37741-074-3
  • Annexes : Notes bibliogr., bibliographie p. 553-658
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.