Vers une gouvernance anticipative des changements globaux. L’emprise des interdépendances socioécologiques sur une métropole estuarienne : Bordeaux Métropole et l’estuaire de la Gironde.

par Charles De Godoy Leski

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Denis Salles et de Thierry Oblet.

Soutenue le 26-03-2021

à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale Sociétés, politique, santé publique (Bordeaux) , en partenariat avec Environnement, territoires et infrastructures (laboratoire) .

Le président du jury était Gilles Pinson.

Le jury était composé de Denis Salles, Thierry Oblet, Marie-Christine Jaillet, Pieter Leroy, Céline Granjou.

Les rapporteurs étaient Marie-Christine Jaillet, Pieter Leroy.


  • Résumé

    Cette thèse vise à analyser l’émergence de la gouvernance anticipative pour saisir en quoi l'adaptation aux changements globaux – définie comme l’ensemble des perturbations environnementales d’origine anthropique – transforme la gouvernance des métropoles estuariennes (sur la base du cas de la métropole bordelaise). L'empreinte politico écologique de ces métropoles sur les zones périurbaines et rurales estuariennes est exacerbée par les interdépendances socioécologiques croissantes pour gouverner les risques d’inondation, de perte de biodiversité et d’approvisionnement en eau potable. La montée en puissance de ces enjeux majeurs qui contraint l’attractivité soutenue des métropoles estuariennes, promeut des politiques publiques dédiées qui dépassent l’échelle institutionnelle métropolitaine pour s’étendre vers ses territoires fonctionnels adjacents. Ces politiques, qui passent par une mise en visibilité des interdépendances socioécologiques entre aires métropolitaines et les hinterlands estuariens, obligent les collectivités et les acteurs à un renouvellement des approches en termes de planification urbaine et territoriale. Le changement de paradigme émergeant dans les relations urbain/rural est renforcé d’une part par les réformes territoriales récentes (MAPTPAM, GEMAPI, NOTRe), qui entérinent l'influence des villes au-delà de leur territoire administratif, et d’autre part par les fonctions socioécologiques des hinterlands au sein d’un système territorial métapolitain. L’analyse sociologique de ces enjeux fait appel à un cadre théorique original des interdépendances socioécologiques qui permet de retracer les conditions territoriales associées à l’émergence de modes de gouvernance anticipative des changements globaux. Les diverses formes de « mise en visibilité » de ces interdépendances socioécologiques les révèlent comme des problèmes publics et comme des stratégies d'acteurs dans les arènes de décision publiques et privées. 3 cas d’étude servent de base empirique à cette thèse : la gestion des risques d’inondation-submersion, l’approvisionnement métropolitain en eau potable et la gouvernance de la biodiversité urbaine.

  • Titre traduit

    Towards anticipatory governance facing global change. The influence of socio-ecological interdependencies on estuarine city : Bordeaux Metropole and the Gironde estuary.


  • Résumé

    The thesis aims to analyze the emergence of anticipatory governance in order to understand how adaptation to global change - defined as all anthropogenic environmental disturbances - transforms the governance of estuarine metropolises (based on the case of the Bordeaux metropolis). The politico-ecological footprint of these metropolises on the estuarine peri-urban and rural areas is exacerbated by the growing socio-ecological interdependencies to govern the risks of flooding, loss of biodiversity and drinking water supply. The rise in importance of these major issues, which constrains the sustained attractiveness of estuarine metropolises, promotes dedicated public policies that go beyond the metropolitan institutional scale, extending to its adjacent functional territories. These policies, which involve highlighting the socio ecological interdependencies between metropolitan areas and their estuarine hinterlands, compel local authorities and stakeholders to renew their approaches in terms of urban and territorial planning. The emerging paradigm shift in urban/rural relations is reinforced on the one hand by recent territorial reforms (MAPTPAM, GEMAPI, NOTRe), which confirm the influence of cities beyond their administrative territory, and on the other hand by the socio-ecological functions of hinterlands within a metapolitan territorial system. The sociological analysis of these issues is based upon an original theoretical framework of socio-ecological interdependencies able to link the territorial conditions associated with the emergence of anticipatory governance facing global change. Through various ways of exposure, these socio-ecological interdependencies reveal themselves as public problems and as strategies of actors in public and private decision-making arenas. Three case studies serve as an empirical basis for this thesis: flood-submersion risk management, metropolitan water drinking supply and, governance of urban biodiversity.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.