Étude de la limite de détection et des fausses alarmes émises par les moniteurs de mesure de la contamination radioactive atmosphérique dans les chantiers de démantèlement

par Gwenaël Hoarau

Thèse de doctorat en Aval du cycle nucléaire, radioprotection et radiochimie

Sous la direction de Philippe Cassette.

Le président du jury était Bruno Espagnon.

Le jury était composé de Evelyne Gehin, Pascal Fichet, Abdelmjid Nourreddine, Fabrice Petitot, Marie-Pierre Véran, Laurence Le Coq.

Les rapporteurs étaient Evelyne Gehin, Pascal Fichet.


  • Résumé

    Les moniteurs de mesure de la contamination radioactive atmosphérique sont utilisés dans les installations nucléaires afin d’assurer la radioprotection des travailleurs vis-à-vis de l’exposition aux aérosols radioactifs. Les performances de ces moniteurs sont évaluées dans des conditions normatives IEC, lesquelles couvrent une large gamme d’atmosphères de travail. Dans des situations typiques de celles mesurées en chantier de démantèlement nucléaire, lesquelles sont d’ailleurs hors cadre IEC, un comportement inattendu des moniteurs de mesure de la contamination radioactive atmosphérique est souvent observé. Celui-ci correspond à l’émission d’une alarme de type faux positif. L’objectif de ce travail de thèse est d’améliorer les connaissances sur le comportement des moniteurs de mesure de la contamination radioactive atmosphérique dans des situations hors conditions normative IEC. Pour ce faire, un dispositif expérimental spécifique a été conçu, à l’intérieur duquel la reproduction d’atmosphères typiques de celles mesurées en chantier de démantèlement est possible. Ainsi, ce dispositif a rendu possible l’étude en laboratoire du comportement d’un moniteur de mesure de la contamination radioactive atmosphérique de type ABPM203M. Cette étude expérimentale a permis d’une part, de mettre en avant les conditions qui conduisent à un comportement inattendu du moniteur et d’autre part, de démontrer les raisons pour lesquelles une alarme de type faux positif est souvent émise dans ces conditions hors IEC. A la synthèse des résultats de l’étude, un procédé nouveau de mesure a été proposé, lequel permet d’une part, de considérer à la fois les caractéristiques des aérosols non-radioactifs et celles des aérosols radioactifs et d’autre part, d’améliorer la mesure effectuée par le moniteur permettant de toujours assurer la radioprotection des travailleurs.

  • Titre traduit

    Study of the detection limit and false positives emitted by the Continuous Air Monitor in the decommissioning sites


  • Résumé

    The Continuous Air monitors are used in the nuclear facilities for ensuring the radiation protection of workers who are likely to be confronted to radioactive aerosols. The CAM behavior are evaluated under IEC normative conditions. In atmospheric conditions as measured in decommissioning nuclear sites, outside of IEC, wrongs CAM behavior are observed. Which correspond to the false positives triggering. The aim of this thesis work is to enhance the knowledge about the CAM behavior when it is faced to outside IEC normative conditions. A specific experimental chamber has been designed, inside which the reproduction of the dismantling nuclear site atmosphere is achievable. Thus, this experimental chamber made it possible, in the laboratory, the study of the behavior of a CAM type ABPM203M. With the results we have, on the one hand, highlighted the conditions which lead to unexpected behavior of the CAM and, on the other hand, demonstrated the reasons why a false positive alarm is often emitted under these conditions, outside IEC. At the synthesis of the results of the study, a new measurement process was proposed, which makes it possible, on the one hand, to consider both the characteristics of non-radioactive aerosols and those of radioactive aerosols and on the other hand, to improve the measurement achieved out by the CAM to always ensure the radiation protection of workers


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Saclay. DIBISO. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.