Les parlers français des Israélites du Midi

par Peter Nahon

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Jean-Pierre Chambon.

Soutenue le 25-06-2020

à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Centre Alfred Ernout de recherches sur la langue latine (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était André Thibault.

Le jury était composé de Jean-Pierre Rothschild.

Les rapporteurs étaient Marcello Aprile, Eva Buchi.


  • Résumé

    Cette thèse consiste en une étude linguistique des variétés de français parlées jusqu’à aujourd’hui par les descendants des deux communautés juives anciennement installées dans le Midi de la France : d’une part, les juifs des anciens États du Pape dans l’actuel Vaucluse, dont la présence remonte à l’Antiquité, d’autre part les Portugais de Gascogne, descendants des fugitifs des Inquisitions ibériques. Les parlers de ces deux groupes, qui ne comptent aujourd’hui que quelques dizaines d’individus chacun, parlers très mal décrits par le passé, sont décrits et étudiés à partir des documents écrits existants et d’une vaste enquête de terrain menée entre 2014 et 2019. On dresse en premier lieu une histoire linguistique des populations étudiées puis un état de la question sur les variétés de gascon et de provençal aujourd’hui éteintes et remplacées par lesdites variétés de français, à travers une présentation et une analyse des matériaux philologiques connus. La description des variétés de français se compose d’un tableau sociolinguistique de chaque variété, et d’un inventaire lexicographique et lexicologique des particularismes des deux parlers, comprenant environ 1500 formes dont chacune fait l’objet d’une étude historique, étymologique et contrastive. Vient ensuite une analyse linguistique du matériau d’après le modèle des grammaires historiques, prenant en compte entre autres la phonétique, la phonologie et la morphologie constructionnelle du lexique. On examine enfin ce que la description et l’analyse de cette matière linguistique quasi-inédite peuvent apporter à la compréhension des phénomènes linguistiques généraux que sont le contact de langues et la variation sociale.

  • Titre traduit

    Dialects of the Jews of Southern France


  • Résumé

    This thesis deals with the dialects spoken down to our own day by the descendants of the two historic Jewish populations established in Southern France. The more ancient of these two populations was located in Southeastern France and comprised Jews of the former Papal State of Avignon and the adjacent territories known as le Comtat Venaissin (Carpentras, Cavaillon, l’Isle-sur-Sorgue), and now as the Department of Vaucluse. The second, located in Southwestern France is of more recent vintage, having been founded in the sixteenth century by descendants of fugitives from the Iberian Inquisitions. Today neither of these two groups numbers more than a few dozen individuals and their unique varieties of French, hitherto almost unstudied, are teetering on the verge of extinction. We describe and study these dialects based upon all extant written documents and the results of an ongoing in loco investigation. The thesis opens with a linguistic history of the populations and a critical status questionis concerning the varieties of Gascon and Provençal, which have now died out and been replaced by the above-mentioned French varieties. Their description, then, takes on the form of a lexicographic and lexicological inventory of the two varieties’ differential vocabulary (c. 1500 units), in which each form or word is the subject of an etymological and historical study. The description is followed by a linguistic analysis of the material, taking into account inter alia the phonetics, the phonology and the constructional morphology of it. We examine then the potential impact of the study of this almost neglected linguistic material towards the general understanding of language contact and diastratic variation.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.