Expliquer les inégalités sociales et territoriales dans l'hypertension artérielle : exploitation des cohortes française CONSTANCES et américaine HRS

par Lola Neufcourt

Thèse de doctorat en Epidemiologie, analyse de risque, recherche clinique

Sous la direction de Olivier Grimaud et de Sahar Bayat.

Soutenue le 20-01-2020

à Rennes 1 , dans le cadre de Biologie-Santé , en partenariat avec Recherche en pharmaco-épidémiologie et recours aux soins (Rennes) (laboratoire) .


  • Résumé

    L’hypertension artérielle (HTA) est l’un des principaux facteurs de risque de maladies cardiovasculaires. Elle touche près d’un adulte sur trois dans le monde et occupe la première place en termes d’années de vie en bonne santé perdues chez les femmes, et la deuxième chez les hommes derrière le tabagisme. La prévalence de l’HTA, comme l’incidence, varient entre différentes zones géographiques mais également selon le statut socioéconomique. Ces inégalités territoriales et socioéconomiques sont cependant encore mal comprises. Or, peu de travaux se sont penchés sur ces inégalités en France et les études d’incidence de l’HTA restent rares. Dans ce contexte, l’objectif principal de cette thèse est d’estimer et d’expliquer les inégalités territoriales et sociales dans l’HTA. Les données de deux cohortes ont été exploitées : la cohorte française CONSTANCES qui regroupe des individus âgés de 18 à 69 ans et recrutés depuis 2012 (n=63 000) et la cohorte américaine HRS qui inclut des adultes de plus de 50 ans suivi depuis le début des années 90 (n=17 000). Ce travail met en évidence l’existence d’une part, de fortes disparités territoriales et d’autre part, d’inégalités sociales marquées de prévalence de l’HTA en France. Des inégalités sociales importantes sont également observées dans l’incidence de l’HTA aux Etats-Unis. Cependant, les déterminants comportementaux et anthropométrique pris en compte n’expliquent que partiellement les inégalités observées. Par ailleurs, l’ampleur des inégalités et la forme des associations entre statut socioéconomique, facteurs comportementaux et anthropométrique, et HTA diffèrent entre les hommes et les femmes. Ces travaux apportent de nouveaux éléments pour une meilleure identification des populations les plus vulnérables et des leviers d’action efficaces pour la prévention de l’HTA et la réduction des inégalités dans l’HTA.

  • Titre traduit

    Explaining social and territorial inequalities in hypertension : evidence from the French CONSTANCES and the American HRS cohorts


  • Résumé

    Hypertension is a leading risk factor for cardiovascular diseases. It affects nearly one out of three adults worldwide and ranks first in terms of disability-adjusted life years in women, and second in men behind smoking. However, hypertension prevalence varies between geographical regions and socioeconomic groups, and these variations are still poorly understood. Few studies have addressed these inequalities in France. In addition, little attention has been paid to social inequalities in hypertension incidence. In this context, the main objective of this thesis is to estimate and explain geographical and social inequalities in hypertension using data from two cohorts: the French CONSTANCES cohort which includes adults aged 18 to 69 years and recruited since 2012 (n=63,000) and the American HRS cohort which includes participants aged 50 and older followed since the 90s (n=17,000). This work highlights both strong geographical and socioeconomic disparities in the prevalence of hypertension in France. Marked socioeconomic inequalities also exist in the incidence of hypertension in the United States. However, behavioral and anthropometric determinants included in the analyses only partially explain the observed inequalities. Furthermore, the magnitude of inequalities and the associations between socioeconomic status, behavioral and anthropometric factors, and hypertension differ between men and women. This work provides new elements for a better identification of the most vulnerable populations and effective levers of action for prevention and reduction of inequalities in hypertension.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.