Les innovations pédagogiques dans la formation professionnelle en France de 1985 à 2015 : perspectives historiques, pédagogiques et technologiques

par Catherine Mougin

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation et de la formation

Sous la direction de Philippe Carré.

Le président du jury était Véronique Leclercq.

Le jury était composé de Philippe Carré, Véronique Leclercq, André Tricot, Sandra Enlart.

Les rapporteurs étaient Véronique Leclercq, André Tricot.


  • Résumé

    A l’heure où le terme « innovation pédagogique » est diffusé dans tous les médias, il semble important d’en comprendre à la fois les fondements et les enjeux. Au-delà de l’aspect marketing que suggère cette expression, nous vivons dans une société cognitive où l’économie de la connaissance et l’économie numérique sont devenues les plus grandes richesses d’un pays. Notre objectif est donc de déterminer en quoi le contexte économique et les évolutions technologiques des trente dernières années ont permis (ou non) l’émergence d’innovations pédagogiques en France, et dans quelle mesure ; ceci afin d’identifier les impacts observables dans la formation professionnelle. Notre démarche vise à répondre à un besoin d’explicitation du terme d’innovation en pédagogie pour tous les acteurs sous le prisme de l’atteinte de la masse critique. Ainsi ces travaux portent à la fois sur une fonction épistémologique (la conception et la pratique de la connaissance) et sur une analyse historique de la représentation de l’innovation pédagogique des acteurs de la formation professionnelle et continue. Le choix d’une double méthodologie de recueil de données nous permet de réaliser cette analyse historique en mettant en regard la documentation via la revue Éducation permanente et l’évolution des discours des différents acteurs de la formation professionnelle.Grâce à ce travail, nous apportons des éclairages sur les facteurs de l’innovation dans la formation ainsi que sur leurs impacts. En outre, nous proposons la catégorisation d’unités lexicales pédagogiques illustrant l’histoire et l’évolution de la formation.

  • Titre traduit

    Pedagogical innovations in vocational training in France from 1985 to 2015 : historical, pedagogical and technological perspectives


  • Résumé

    At a time when the term "pedagogical innovation" is broadcasted in all media, it seems important to understand both its foundations and challenges, but above all its mechanisms (phenomena). Beyond the marketing aspect suggested by this expression, we live in aknowledge society where the knowledge economy and the digital economy have become a people's greatest assets. Our objective is therefore to determine how the economic context and technological developments of the last 30 years have (or not) allowed the emergence of pedagogical innovations in France, and to what extent; this in order to identify the observable impacts in vocational training.Our approach aims to clarify the term innovation in training for all stake holders under the prism of reaching critical mass. Thus, this work concerns both an epistemological function (the conception and practice of knowledge) and a historical analysis of the representation of pedagogical innovation of vocational and continuing training actors. The choice of a dual data collection methodology allows us to carry out this historical analysisby comparing the literature via the journal Education permanente (Continuing Education) and the evolution of the discourses of the various actors in vocational training.Through this work, we provide insights on the factors of innovation in training and their impacts. In addition, we propose the categorization of pedagogical lexical units involved in the history and evolution of training.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.