L’accès des femmes aux postes à responsabilité au sein de la Fonction publique et dans le secteur privé en Tunisie

par Insaf Antir Bouchaa

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Dominique Meurs.

Soutenue le 17-01-2020

à Paris 10 , dans le cadre de École doctorale Économie, organisations, société (Nanterre) , en partenariat avec EconomiX (Nanterre) (laboratoire) et de EconomiX (Nanterre) (laboratoire) .

Le président du jury était Isabelle Lebon.

Le jury était composé de Dominique Meurs, Isabelle Lebon, Antoine Rebérioux, Hélène Perivier, Emmanuel Valat.

Les rapporteurs étaient Antoine Rebérioux, Hélène Perivier.


  • Résumé

    Pionnière dans la consécration de l’égalité entre hommes et femmes, la Tunisie a constitué, dès son indépendance (1956), une exception dans le monde arabe. En revanche, malgré une législation favorable à l’égalité, les femmes salariées sont sous-représentées dans l'encadrement de la fonction publique, alors qu’elles y sont aussi nombreuses et éduquées que leurs homologues masculins. Les bouleversements politiques actuels ont eu des répercussions notables sur la vie active des femmes, notamment la distribution des salaires sur le marché du travail et les modes de recrutement, et, par ricochet, sur les possibilités de carrière et l’accès aux emplois les mieux rémunérés. Pour étudier la situation des femmes et la disparité salariale dans le secteur public et privé, notre approche est essentiellement empirique. Deux modèles sont appliqués sur les enquêtes nationales sur l’emploi 2011 et 2015 en vue de calculer l'écart salarial et apporter des éléments de réponses quant au secteur le plus discriminant. Ainsi, nonobstant les acquis indéniables, l’applicabilité de l’égalité - entre femmes et hommes sur le marché de l’emploi - demeure toujours lacunaire.

  • Titre traduit

    Women access to senior positions in Tunisian public and private sector


  • Résumé

    Pioneering the consecration of gender equality, Tunisia has been an exception in the Arab world since its independence (1956). Despite favorable equality legislation, female employees are under-represented in the civil service, while they are as numerous and educated as their male counterparts. The current political upheavals have had a significant impact on women's working lives, including the distribution of wages in the labor market and patterns of recruitment, and in turn, women's career opportunities and allowed them to higher-paying jobs. To study the situation of women and the wage gap in the public and private sectors, our approach is essentially empirical. I have applied two models to the to the national employment surveys of 2011 and 2015 surveys to calculate the wage gap and provide some answers to the most discriminating sector. Notwithstanding, the undeniable gains, the applicability of gender equality on the job market is still patchy.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 01-01-2024

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.