Le management coopératif : comment le dialogue construit-il la ccopération?

par Jean-Didier Moneyron

Thèse de doctorat en Gestion des Ressources Humaines

Sous la direction de Mathieu Detchessahar et de Sandrine Frémeaux.

Le président du jury était Jean-Paul Dumond.

Les rapporteurs étaient Jean-Paul Dumond, Laurent Taskin.


  • Résumé

    La coopération dans le travail est encore peu étudiée. Le but de cette thèse est de montrer comment les managers peuvent la favoriser en entretenant un dialogue efficace sur le travail opérationnel dans les espaces de discussion. Elle s’appuie sur une recherche dans une association nationale à vocation éducative et sociale. Nous avons réalisé 89 entretiens, 8 focus groups, et 29 observations du travail. L’analyse qualitative révèle l’importance d’un cadre de travail sécurisant qui est entretenu ou non par la coopération. Elle montre que celle-ci est favorisée lorsque les postures des managers renforcent des dynamiques de don qui permettent aux équipes de gérer conjointement le travail, de telle sorte que les attentes et les besoins mutuels des professionnels et de leur encadrement sont satisfaits. À l’inverse, nous avons pu également observer comment ce processus se bloque lorsque les dynamiques de don sont dégradées par le manque de réciprocité des managers, et comment les professionnels réagissent par une suspension simultanée de leur coopération verticale et horizontale. Ces résultats nous permettent de proposer une nouvelle définition de la coopération et un schéma dynamique de son processus, ainsi que des recommandations destinées aux praticiens et un kit opérationnel de diffusion du management coopératif.

  • Titre traduit

    The cooperative management : how does dialogue build cooperation?


  • Résumé

    Cooperation at work is still rarely investigated. The aim of this thesis is to show how managers can foster it by sustaining an effective dialogue on work in discussion spaces. It is based on a research in a national association with an educational and social vocation. We conducted 89 interviews, 8 focus groups, and 29 work observations. The qualitative analysis reveals the importance of a secure working environment that is supported or not by cooperation. It shows that cooperation is fostered when managers' postures reinforce giving dynamics that enable teams to comanage work in such a way that the mutual expectations and needs of professionals and their managers are met. Conversely, we have also noticed how this process is blocked when gift dynamics are compromised by managers' lack of reciprocity, and how professionals react by simultaneously interrupting their vertical and horizontal cooperation. These findings enable us to propose a new definition for cooperation and a dynamic scheme of its process, as well as guidelines for practitioners and an operational kit for the promotion of cooperative management.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.