Gestion sociomatérielle de la complexité institutionnelle de l’organisation du travail : entre standardisation et responsabilisation : étude de cas dans l’industrie aéronautique

par Clara Letierce

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Nicolas Arnaud et de Mathieu Detchessahar.

Le président du jury était Amaury Grimand.

Le jury était composé de Pierre-Yves Gomez.

Les rapporteurs étaient Thomas Roulet, Ewan Oiry.


  • Résumé

    Face à l’essor de l’intensité concurrentielle, les organisations post-bureaucratiques cherchent à combiner plusieurs logiques managériales. L’objectif de notre étude de cas qualitative vise à analyser les stratégies d’ajustement de cette complexité institutionnelle déployées par les équipes opérationnelles d’une ligne de production dans l’industrie aéronautique. Pour ce faire, nous nous appuyons sur les travaux récents concernant l’incarnation sociomatérielle des logiques institutionnelles, afin de mieux comprendre le rôle des outils de gestion dans ces processus d’ajustement. Nos résultats ont permis de proposer une typologie des ajustements sociomatériels de la complexité institutionnelle en fonction des espaces de régulation permis par les outils de gestion. Nous avons également apporté de nouveaux éclairages quant aux conditions de compatibilité entre les logiques institutionnelles et l’identification de variantes perméables et non-perméables pour chacune d’entre elles. D’un point de vue managérial, notre recherche a notamment mis en lumière la nécessité de composer un récit managérial et d’équiper des espaces de discussion afin de permettre l’ajustement de logiques managériales à tous les niveaux de l’organisation.

  • Titre traduit

    A sociomaterial approach of the institutional complexity : between standardization and empowerment : case study from the aeronautics industry


  • Résumé

    Facing an increasing competitive pressure, post-bureaucratic organizations are seeking to combine several managerial logics. The purpose of our qualitative case study is to investigate the adjustment strategies in response to this institutional complexity, implemented by operational teams of a production line in the aerospace industry. To address this issue and to deepen our knowledge on the role of management tools in these adjustment processes, we rely on the theoretical stream of institutional logics, and particularly on recent studies that examine the sociomaterial embodiment of these logics. Our results have enabled us to propose a classification of sociomaterial adjustments of institutional complexity according to the regulatory spaces allowed by management tools. Furthermore, we have shed a new light on the conditions of compatibility between institutional logics and the recognition of both permeable and non-permeable variants for each of them. From a managerial point of view, our research has notably highlighted the need to compose a managerial narrative and to equip discussion spaces in order to facilitate the adjustment of managerial logics at every level of the organization.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.