Généralisation des protocoles en cas multi-utilisateurs

par Laura Brouilhet

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Olivier Blazy et de Duong Hieu Phan.

Soutenue le 15-12-2020

à Limoges , dans le cadre de École doctorale Sciences et Ingénierie des Systèmes, Mathématiques, Informatique (Limoges) , en partenariat avec XLIM (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe Gaborit.

Le jury était composé de Olivier Blazy, Duong Hieu Phan, Céline Chevalier.

Les rapporteurs étaient Ayoub Otmani, Pascal Lafourcade.


  • Résumé

    Dans cette thèse, nous utilisons des protocoles cryptographiques existants afin d’en proposer de nouveaux ou avec de nouvelles propriétés intéressantes.Nous avons tout d’abord proposer un protocole de signature à base d’attributs à partir d’un chiffrement basé sur l’identité. La sécurité de cette construction est prouvée sous une hypothèse classique. Par la suite, nous proposons une signature en blanc en tour optimal et de taille constante grâce à la méthode de construction de Fischlin et des preuves non-interactives à divulgation nulle de connaissance. De plus, cette signature est prouvée sûre sous une hypothèse classique. En résultat annexe, nous proposons une signature sur chiffré randomizable de taille constante est également présentée et prouvée sous la même hypothèse.Ensuite, nous introduisons un nouveau protocole de chiffrement basé sur l’identité (IBE) qui permet a un traceur, avec une clé associé à une identité, de filtrer tout les chiffrés envoyé à cette identité précise (et seulement celle-ci).Finalement nous proposons un protocole de signature à trois parties prouvée sûr sous des hypothèses standards. Cette construction utilise différents outils tels que des SPHF ou la signature asymétrique de Waters.

  • Titre traduit

    Generation of protocols in multi-user cases


  • Résumé

    In this thesis, we use building blocks to propose new one or with new interesting properties. First, we propose a attribute-based designated verifier signature thanks to an IBE. Security properties are proven under usual hypothesis. Then, we introduce our round-optimal constant-size blind signature thanks to Fischlin framework and NIZK. As a side result, we propose a constant-size signature on randomizable ciphertexts. Then, we introduce a new IBE which allows a tracer, given a tracing key associated to an identity, to filter all the ciphertexts that are sent to this specific identity (and only those). Two applications of this protocols are proposed. We show that our modification doesn’t alter the security of IBE. Finally, we present a threshold signature between an user, a token and a server thanks to different building blocks like SPHF or assymetric Waters signature. The security of the construction is proven under regular assumptions like CDH+ or DDH.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Bibliothèque électronique). Service Commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.