Les dynamiques d’engagement et de désengagement au travail : contribution à leur conceptualisation en clinique du travail à partir d'une intervention dans un service public de la propreté

par Amélie Sandoval

Thèse de doctorat en Psychologie et Ergonomie. Psychologie

Sous la direction de Katia Kostulski.

Soutenue le 20-11-2020

à Paris, HESAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Centre de recherche sur le travail et le développement (2007-... ; Paris) (laboratoire) , Psychologie du Travail et clinique de l'activité (équipe de recherche) et de Conservatoire national des arts et métiers (France) (établissement de préparation de la thèse) .

Le président du jury était Flore Barcellini.

Le jury était composé de Dominique Lhuilier, Simon Viviers.

Les rapporteurs étaient Brigitte Almudever, Philippe Sarnin.


  • Résumé

    Cette thèse en psychologie du travail trouve son origine dans une intervention en clinique de l’activité, menée dans un service municipal de la propreté auprès de chefs d’équipe d’éboueurs et de leur ligne hiérarchique. Elle porte sur les conduites d’engagement et de désengagement au travail, qu’elle propose de concevoir comme relevant de dynamiques singulières de mobilisation de soi, chargées de significations. Ces dynamiques peuvent prendre des formes et des fonctions diverses dans l’activité des professionnels, selon les moments, les situations et les personnes, et sont liées au contexte organisationnel dans lequel elles se déploient. Cette proposition de conceptualisation s’enracine dans l’analyse de matériaux empiriques et cliniques issus de l’intervention menée qui mettent au jour des mouvements d’engagement et de désengagement, que la thèse cherche à comprendre en s’appuyant sur des apports théoriques de la psychologie du travail et des organisations et de différentes perspectives en psychopathologie du travail et en clinique du travail. Nos résultats nous amènent à discuter les rapports existants entre engagement, désengagement et santé.

  • Titre traduit

    The dynamics of commitment and disengagement at work : A contribution to their conceptualization for clinical approaches in work analysis the case of an intervention in a waste collection department


  • Résumé

    This thesis in occupational psychology originated with an intervention in a clinic of activity approach carried out in a municipal waste collection department with first line managers and their own managers. It deals with commitment and disengagement at work which it proposes to consider as singular dynamics of self-mobilization and as behaviors charged with meaning. These dynamics of commitment and disengagement can take various forms and functions in the activity of the workers, depending on moments, situations and people. They are linked to the organizational and institutional context in which they occur. The proposed conceptualization is rooted in the analysis of empirical and clinical data on commitment and disengagement, which the study seeks to describe and understand using theoretical contributions from occupational and organizational psychology, from occupational psychopathology and from different clinical approaches in work analysis. The analysis and the proposals that result from it ultimately lead to question the existing relationships between commitment, disengagement and health.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.