Le rôle du dirigeant de la grande entreprise cotée dans le changement de paradigme de la valeur : les dirigeants du CAC40 peuvent-ils / veulent-ils « réconcilier » les valeurs actionnariale et partenariale ?

par Stéphanie Jalabert

Thèse de doctorat en Sciences de gestion et du management. Prospective, innovation, stratégie, organisation

Sous la direction de Catherine Karyotis.

Soutenue le 06-05-2020

à Paris, HESAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec Laboratoire interdisciplinaire de recherche en sciences de l'action (Paris) (laboratoire) et de Conservatoire national des arts et métiers (France) (établissement de préparation de la thèse) .

Le président du jury était Yvon Pesqueux.

Le jury était composé de Pierre-Yves Gomez, Pascale De Rosario.

Les rapporteurs étaient Blanche Segrestin, Jean-François Chanlat.


  • Résumé

    Les dirigeants du CAC40 peuvent-ils et veulent-ils réconcilier les valeurs actionnariale et partenariale ? A cette question que certains pourraient trouver provocatrice, l’objectif de notre travail de recherche était de constater à quel niveau le changement de paradigme de la valeur, se trouve dans les grandes entreprises du CAC40, organisations très représentatives du processus d’hyper-financiarisation de l’Économie, aujourd’hui. En nous appuyant sur les travaux d’Ajzen sur la théorie du comportement planifié, mais aussi sur ceux d’Everett Rogers sur la courbe d’adoption des innovations, nous avons pu réaliser une cartographie de notre échantillon. Aux vues de nos résultats obtenus sur le terrain, la majorité des dirigeants de notre échantillon semblent se ranger dans la catégorie des « leaders transactionnels » plutôt que « transformationnels ». Ils sont encore à « convaincre » au sens de Moore (passage du point d’inflexion vers une adoption massive du changement) pour que le changement de paradigme des valeurs puisse avoir lieu très prochainement et soit pérenne.

  • Titre traduit

    CAC40 leaders willingness and latitude to reconcile the shareholder and stakeholder value


  • Résumé

    What are the CAC40 leaders’ willingness and capabilities (latitude) to reconcile shareholder and stakeholder value? To this question which may sound a little provocative, the further objective of our research was to measure the current level of paradigm shift adoption in large companies in France. We decided to consider the « CAC40 », since these organizations are very representative of the hyper-financialization of today’s Economy. Through the study of the "intention-behavioral" relationship, we focused our attention on a panel of leaders, and intended to find to which extent they have become precursor of a new paradigm, a kind of value “reconciliation” (between shareholder and stakeholders value), and considering all stakeholders impacted or impacted in the company's value creation.Based on Ajzen’s theory of planned behavior, but also on Everett Rogers's work on the innovation adoption curve, we were able to map a panel of CAC40 leaders and their “intention-behavior” frame. In view of the results of our research, the majority of the leaders in our sample are still to be "convinced" as Moore would make reference to it. In order to move to a clear adoption of change, we will still need to ensure that more early majority leaders are willing to crossing the Chasm, (this inflection point to the paradigm shift) and that this process can be taken for granted and sustainable over time.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.