Hégémonie des stéréotypes racistes et stratégies de résistance dans trois séries télévisées américaines créées, écrites et produites par des femmes noires

par Agnès Aurore

Thèse de doctorat en Langues et littératures étrangères

Sous la direction de Gilbert Elbaz.

Le jury était composé de Gilbert Elbaz, Nicole Ollier, Nathalie Dessens-Hind, Bruno Péquignot.

Les rapporteurs étaient Nicole Ollier, Nathalie Dessens-Hind.


  • Résumé

    Les femmes Afro-Américaines ont généralement été stigmatisées dans leurs représentations cinématographiques et télévisuelles (Hollywood). Cette stigmatisation témoigne d’une idéologie hégémonique et d’une violence symbolique (Bourdieu) qui sont à l’origine de ces représentations et avancent de manière invisible. Les rôles des femmes noires à la télévision se sont multipliés et diversifiés, notamment après l’arrivée de la série Scandal (Shonda Rhimes, 2012). Cette série a pour personnage principal une femme noire. Le rôle qu’elle tient, se distingue des rôles traditionnellement stéréotypés et peut être considéré comme une avancée dans les représentations des femmes noires à l’écran. Ces représentations ont été créées, écrites et produites par une Afro-Américaine, Shonda Rhimes. D’autres séries similaires ont suivi : Being Mary Jane (Mara Brock Akil), 2013) et Insecure (Issa Rae, 2016). Elles ont toutes en commun d’avoir été créées, écrites et produites par des femmes noires. Elles utilisent la même stratégie de déconstruction des stéréotypes associés à la Blackness, se faisant elles en proposent une reconstruction, que l’on peut comprendre comme une négociation de la citoyenneté des Noirs aux États-Unis, pour sortir de l’invisibilité.

  • Titre traduit

    Hegemonies of Racist Stereotypes and Strategies of Resistance in Three TV Series Created, Written, and Produced by Black Women


  • Résumé

    African-American women have generally been stigmatized in their film and television performances. This stigma testifies their film and television performances. This stigma can be understood through the concepts of hegemomic ideology and violence symbolique (Bourdieu) that are at the origins of these representations. The roles of Black women on television have increased and varies, especially after the arrival of the series Scandal (Shonda Rhimes, 2012). This series has a Black woman as the main character. Her role is different from the traditional strereotypical roles and can be seen as a breakthrough in the depictions of Black women on screen. This series was created, written and produced by an African-American woman, Shonda Rhimes. Other similar series followed: being Mary Jane (Mara Brock Akil, 2013) and Insecure (Issa rae, 2016). They all have in common that they been created, written and produced by Black women. They use the same strategy of deconstruction od the stereotypes associated to Blackness, doing so they propose a reconstruction of the term. In all these series, there is a negociation of the American citizenship by the Black community in order to get out of the invisibility.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université des Antilles (Pointe-à-Pitre, Guadeloupe). Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.