L'enseignement de la langue maternelle malgache au primaire, depuis 1958 : l'enjeu de l'élaboration des programmes scolaires dans un contexte multilingue

par Sahondra Olivia Rakotoson

Thèse de doctorat en Sciences du langage : linguistique et didactique des langues

Sous la direction de Narivelo Rajaonarimanana et de Louise Ouvrard.

Soutenue le 31-01-2019

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) , en partenariat avec Institut national des langues et civilisations orientales (Paris) (établissement de préparation) et de ASIEs EA 4512 (laboratoire) .


  • Résumé

    L’enseignement du malgache, langue maternelle et officielle à Madagascar, se trouve dans une position complexe car il ne permet pas aux enfants issus des classes primaires d’avoir les compétences escomptées en apprentissage de langues. Depuis l’avènement de la première république en 1958, les différents programmes scolaires qui se sont succédé n’affichent clairement ni des dispositions linguistiques face aux différentes variétés du malgache, ni des recommandations méthodologiques répondant aux besoins de l’apprentissage dans le contexte plurilingue où évoluent les élèves malgaches. Le système éducatif actuel devrait donc être revu pour être conforme à l’optique de la didactique intégrée et de l’intercompréhension. Cette thèse s’inscrit dans cette optique. Elle est le fruit des enquêtes et des observations des formations des enseignants ainsi que des pratiques de classes dans plusieurs établissements de Madagascar, menées en 2010-2012. Elle soulève les enjeux politique, pédagogique et didactique de l’élaboration du programme scolaire, qui devrait être le principal outil des différents acteurs pédagogiques.

  • Titre traduit

    The teaching of the Malagasy native language in primary education since 1958 : the challenge of developing school curricula in a multilingual context


  • Résumé

    Teaching Malagasy, which is the native and official language in Madagascar, is in a complex position because it does not enable children who completed primary classes to have the skills expected in learning languages. Since the advent of the first republic in 1958, the various school curricula which have followed one another do not show clearly either linguistic capacities in front of the different varieties of the Malagasy, or methodological recommendations meeting the needs of learning in the multilingual context where the Malagasy pupils are developing. The current education system should therefore be reconsidered so as to be in accordance with the perspective of integrated didactics and mutual understanding. This thesis is part of this perspective. It is the fruit of inquiries and observations based on the training sessions provided to teachers as well as on the classroom practices in several schools of Madagascar, which were conducted in 2010-2012. It raises the political, educational and didactic issues in developing school curricula, which should be the main tool of the various educational actors.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

L'enseignement de la langue maternelle malgache au primaire, depuis 1958 : l'enjeu de l'élaboration des programmes scolaires dans un contexte multilingue


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : L'enseignement de la langue maternelle malgache au primaire, depuis 1958 : l'enjeu de l'élaboration des programmes scolaires dans un contexte multilingue
  • Détails : 1 vol. (310 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.