Procéduralisation de la décision publique face aux risques sanitaires et environnementaux posés par les produits

par Myriam Denieul

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Didier Tabuteau et de François Guy Trébulle.

Soutenue le 05-04-2019

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion (Malakoff) , en partenariat avec Université Paris Descartes (1970-2019) (établissement de préparation) .

Le président du jury était Alain Grimfeld.

Le jury était composé de Didier Tabuteau, François Guy Trébulle, Alain Grimfeld, Maryse Deguergue, Laurent Fonbaustier, Anne Laude.

Les rapporteurs étaient Maryse Deguergue, Laurent Fonbaustier.


  • Résumé

    Au cours des dernières décennies, de nombreuses procédures ont progressivement encadré la prise de décision publique en matière de risques sanitaires et environnementaux posés par les produits. Un tel phénomène a d'abord été observable aux États-Unis avant de se propager en droit de l'Union européenne et en droit français. Face à la multiplication désordonnée de telles procédures se pose la question de l'existence d'un cadre procédural commun de la décision publique en matière de risques et de ses conséquences. À ce titre, deux catégories principales de procédures peuvent être distinguées. La première concerne l'encadrement de l'évaluation scientifique des risques et son articulation avec la décision finale. Ces procédures ont été dictées par la contrainte, que ce soit en réponse à des crises sanitaires et environnementales, en raison de la nécessité d'encadrer la décision dans un contexte d'incertitude scientifique, ou encore sous influence supranationale. La seconde catégorie comprend les procédures visant à mettre en évidence les impacts des mesures envisagées ainsi qu'à encourager une meilleure participation du public. Si le développement de ces dernières résulte cette fois plus d'un choix que d'une contrainte, leur poids dans le processus de décision s'avère également moindre. La procéduralisation facilite enfin le contrôle juridictionnel des décisions relatives aux risques et doit s'accompagner d'une approche pragmatique des vices de procédure. Cette recherche tend ainsi à dégager des principes généraux à destination du décideur public lorsque celui-ci est confronté à un risque identifié ou suspecté.

  • Titre traduit

    Proceduralisation of the decision-making process regarding health and environmental risks related to products


  • Résumé

    In the past few years, procedures have multiplied for structuring and framing the decision-making process of public entities when they are confronted with environmental and health-related risks caused by products. This trend first emerged in the US, and then spread over in the EU and in France. The patchy and disorganised development of such procedures yet begs the question of a common procedural framework for public decision-making when dealing with risks, and of its associated consequences. In this view, two main categories of procedures can be distinguished. The first one applies to the scientific assessment of risks, and its consequences for the final decision. Those procedures have been stirred by external drivers, namely successive health and environmental crisis, the ever-growing necessity to cope with situations characterised by scientific uncertainty, or by influences at the supranational level. The second category covers procedures aiming at assessing the impacts of the contemplated decision, and at ensuring participation from the public. The development of this second category results more of a deliberate choice than a constraint, and the respective weight of such procedures within the decision-making process is also more limited. This so-called 'proceduralisation' facilitates the judicial review of risks-related decisions, and requires a more pragmatic approach when examining procedural irregularities. This research aims to highlight key general principles that public decision-makers may use when confronted to identified or suspected risks.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.