Les erreurs de Boccace ˸ les bévues de copiste, les fautes de l’auteur, la variété de la langue du Trecento

par Benedetta Fordred

Thèse de doctorat en Études italiennes

Sous la direction de Philippe Guérin et de Vittorio Coletti.


  • Résumé

    Ce travail vise à tracer l’évolution de la question des « erreurs » de Boccace, du XVIe siècle jusqu’à nos jours, selon différentes approches : historique, ecdotique, linguistique et stylistique. Le travail se compose d’un premier chapitre divisé en trois sous-parties. Les deux premières sont consacrées à la perception du modèle de Boccace pendant les querelles linguistiques du XVIe siècle. La troisième vise à réfléchir sur la façon dont les lettrés de l’époque ont associé la définition d’ « erreurs » à la syntaxe du Décaméron.Nous nous attarderons sur les commentaires de Ruscelli, Borghini, Salviati et Beni. Le deuxième chapitre porte sur la tradition manuscrite du Décaméron et sur les propositions ecdotiques les plus récentes émises par les philologues modernes. Le troisième chapitre est entièrement consacré à la description des phénomènes de répétition de « che », du « che » suivi d’un infinitif, de la parahypotaxe et de la coordination entre subordonnées aux modes personnels et impersonnels, selon une approche comparative en italien ancien et ancien français. Le dernier chapitre se propose de réfléchir sur la présence (et l’absence) de ces constructions syntaxiques dans le Décaméron, afin de comprendre les choix de Boccace écrivain, selon les contextes d’élocution et les niveaux diégétiques des nouvelles.

  • Titre traduit

    Boccaccio’s « mistakes » ˸ the copyist’s blunders, the author’s errors, the variety of 14th-century language


  • Résumé

    The present work aims to describe the evolution of Boccaccio’s “mistakes” from 16th century on through the use of different approaches (namely historical, ecdotic, linguistic, and stylistic). The dissertation starts with a chapter divided in three sections: the first two sections deal with the perception of Boccaccio’s model in the linguistic controversy characterizing the 16th century. The third section analyses how the syntax of the Decameron came to be considered incorrect by scholars of the time.I will concentrate on the commentaries by Ruscelli, Borghini, Salviati and Beni. The second chapter is about the manuscript tradition of the Decameron and on the most recent ecdotic theories formulated by modern philologists on the issue. In the third chapter I focus on such linguistic phenomena as the repetition of “che”, para-hypotaxis, “che” followed by the infinitive, and the coordination between dependent clauses with both finite and nonfinite verbs. In this part of my dissertation, I make use of a comparative method, bringing together Old Italian and Old French. In the last chapter I intend to reflect on the presence (and absence) of these linguistic phenomena in the Decameron, in order to understand Boccaccio’s writing choices, and taking into account other elements such as elocution and the different diegetic levels acting in the novellas.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.