L'invention lacanienne : du retour à Freud (1951-1957) à la construction de l'objet a (1958-1963). Une archéologie critique de la pensée de Jacques Lacan

par Olivier Masson

Thèse de doctorat en Psychologie. Psychanalyse

Sous la direction de François Sauvagnat.

Le président du jury était Stéphane Thibierge.

Le jury était composé de François Sauvagnat, Stéphane Thibierge, Alain Abelhauser, Jan Horst Keppler, Markos Zafiropoulos.

Les rapporteurs étaient Alain Abelhauser, Jan Horst Keppler.


  • Résumé

    Proposant une lecture archéologique de la construction de l’objet a dans l’enseignement de Lacan entre 1958 et 1963, l’auteur interroge les conditions de possibilité de l’invention lacanienne. Prenant comme point de départ le retour à Freud que Lacan opère entre 1951 et 1957 sur le chemin de Lévi-Strauss, la thèse vise à inscrire la découverte du psychanalyste dans le mouvement de sa pensée qui se développe sur l’horizon des débats épistémologiques les plus importants en sciences sociales depuis le début du XXe siècle. Après avoir montré dans un premier temps que Lacan trouve la boussole de la linguistique structurale dans l’anthropologie de Lévi-Strauss à partir de la fonction symbolique (1951-1957), il sera possible, dans un second temps, d’isoler la question de l’autonomie du registre symbolique, à l’origine de la révolution en laquelle consiste l’introduction du phallus dans son enseignement (1956-1958), comme le point à partir duquel se séparent les parcours de Lacan et de Lévi-Strauss. Finalement, il sera possible de montrer comment Lacan construit l’objet a (1958-1963) à partir de ce qui se présente comme le résidu de l’analyse structurale.

  • Titre traduit

    Lacan’s invention : from the return to Freud (1951-1957) to the construction of the object a (1958-1963). An archaeology of Jacques Lacan's thought


  • Résumé

    Offering an archaeological reading of the construction of object a in Lacan’s teaching between 1958 and 1963, the author questions the conditions in which the lacanian invention are made possible. By taking Lacan’s return to Freud by means of Levi-Strauss as a starting point (1951-1957), the thesis aims to situate lacan’s thought in the horizon of the most important debates of the 20th century in social sciences. Firstly, Lacan finds structural linguistics through Levi-Strauss’s notion of symbolic function (1951-1957). Secondly, through the autonomy of the symbolic order causing the phallus revolution in his teaching, he can no longer follow Levi-Strauss in his path (1956-1958). Finally, Lacan is able to elaborate the object a (1958-1963) from the remnant of structural analysis.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.