Une approche pour estimer l'influence dans les réseaux complexes : application au réseau social Twitter

par Lobna Azaza

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Marinette Savonnet, Rim Faiz et de Eric Leclercq.

Le président du jury était Djamal Benslimane.

Le jury était composé de Hocine Cherifi, Jolita Ralyte.

Les rapporteurs étaient Isabelle Comyn-Wattiau.


  • Résumé

    L'étude de l'influence sur les réseaux sociaux et en particulier Twitter est un sujet de recherche intense. La détection des utilisateurs influents dans un réseau est une clé de succès pour parvenir à une diffusion d'information à large échelle et à faible coût, ce qui s'avère très utile dans le marketing ou les campagnes politiques. Dans cette thèse, nous proposons une nouvelle approche qui tient compte de la variété des relations entre utilisateurs afin d'estimer l'influence dans les réseaux sociaux tels que Twitter. Nous modélisons Twitter comme un réseau multiplexe hétérogène où les utilisateurs, les tweets et les objets représentent les noeuds, et les liens modélisent les différentes relations entre eux (par exemple, retweets, mentions et réponses). Le PageRank multiplexe est appliqué aux données issues de deux corpus relatifs au domaine politique pour classer les candidats selon leur influence. Si le classement des candidats reflète la réalité, les scores de PageRank multiplexe sont difficiles à interpréter car ils sont très proches les uns des autres.Ainsi, nous voulons aller au-delà d'une mesure quantitative et nous explorons comment les différentes relations entre les noeuds du réseau peuvent déterminer un degré d'influence pondéré par une estimation de la crédibilité. Nous proposons une approche, TwitBelief, basée sur la règle de combinaison conjonctive de la théorie des fonctions de croyance qui permet de combiner différents types de relations tout en exprimant l’incertitude sur leur importance relative. Nous expérimentons TwitBelief sur une grande quantité de données collectées lors des élections européennes de 2014 et de l'élection présidentielle française de 2017 et nous déterminons les candidats les plus influents. Les résultats montrent que notre modèle est suffisamment flexible pour répondre aux besoins des spécialistes en sciences sociales et que l'utilisation de la théorie des fonctions de croyances est pertinente pour traiter des relations multiples. Nous évaluons également l'approche sur l'ensemble de données CLEF RepLab 2014 et montrons que notre approche conduit à des résultats significatifs. Nous proposons aussi deux extensions de TwitBelief traitant le contenu des tweets. La première est l'estimation de la polarisation de l'influence sur le réseau Twitter en utilisant l'analyse des sentiments avec l'algorithme des forêts d'arbres décisionnels. La deuxième extension est la catégorisation des styles de communication dans Twitter, il s'agit de déterminer si le style de communication des utilisateurs de Twitter est informatif, interactif ou équilibré.

  • Titre traduit

    An approach for influence estimatation in complex networks : application to the social network Twitter


  • Résumé

    Influence in complex networks and in particular Twitter has become recently a hot research topic. Detecting most influential users leads to reach a large-scale information diffusion area at low cost, something very useful in marketing or political campaigns. In this thesis, we propose a new approach that considers the several relations between users in order to assess influence in complex networks such as Twitter. We model Twitter as a multiplex heterogeneous network where users, tweets and objects are represented by nodes, and links model the different relations between them (e.g., retweets, mentions, and replies).The multiplex PageRank is applied to data from two datasets in the political field to rank candidates according to their influence. Even though the candidates' ranking reflects the reality, the multiplex PageRank scores are difficult to interpret because they are very close to each other.Thus, we want to go beyond a quantitative measure and we explore how relations between nodes in the network could reveal about the influence and propose TwitBelief, an approach to assess weighted influence of a certain node. This is based on the conjunctive combination rule from the belief functions theory that allow to combine different types of relations while expressing uncertainty about their importance weights. We experiment TwitBelief on a large amount of data gathered from Twitter during the European Elections 2014 and the French 2017 elections and deduce top influential candidates. The results show that our model is flexible enough to consider multiple interactions combination according to social scientists needs or requirements and that the numerical results of the belief theory are accurate. We also evaluate the approach over the CLEF RepLab 2014 data set and show that our approach leads to quite interesting results. We also propose two extensions of TwitBelief in order to consider the tweets content. The first is the estimation of polarized influence in Twitter network. In this extension, sentiment analysis of the tweets with the algorithm of forest decision trees allows to determine the influence polarity. The second extension is the categorization of communication styles in Twitter, it determines whether the communication style of Twitter users is informative, interactive or balanced.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Une approche pour estimer l'influence dans les réseaux complexes : application au réseau social Twitter


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Une approche pour estimer l'influence dans les réseaux complexes : application au réseau social Twitter
  • Détails : 1 vol. (x-179 p.)
  • Notes : Thèse soutenue en co-tutelle.
  • Annexes : Bibliographie p.121-136
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.