L’umanismo nell’opera narrativa e divulgativa di Alberto Manzi

par Patrizia D'antonio

Thèse de doctorat en Langues, littératures et civilisations romanes : Espagnol, Italien

Sous la direction de Nicolas Bonnet et de Mario Piotti.

Le président du jury était Christophe Mileschi.

Le jury était composé de Nicolas Bonnet, Mario Piotti, Fabio Danelon, Laura Neri, Maria Pia De Paulis-Dalembert.

Les rapporteurs étaient Fabio Danelon.

  • Titre traduit

    L’humanisme dans l’œuvre romanesque et vulgarisatrice d’Alberto Manzi


  • Résumé

    Alberto Manzi est un acteur clé de la vie culturelle italienne du second vingtième siècle. L’analyse de sa biographie et de son œuvre met en lumière l’humanisme qui caractérise son travail de pédagogue et d’écrivain. Cet humanisme représente le fil rouge qui sous-tend sa vie et ses expériences professionnelles animées par une exigence de renouvellement culturel qui se traduit par un engagement constant contre toutes les formes d’injustice, dans la construction d’une nouvelle paideia.Manzi a conçu de nombreux programmes de télévision et de radio pour différents publics. Il est surtout resté dans les mémoires comme le «Maestro degli italiani» pour l’émission télévisée « Non è mai troppo tardi» [Il n’est jamais trop tard] diffusée dans les années Soixante et couronnée par le prix de l’ONU pour son importante contribution à la lutte contre l’illettrisme. Professeur, formateur, mais aussi écrivain prolifique, abordant tous les genres, de la vulgarisation scientifique à la poésie, en passant par le conte et le roman, il rappelle par son encyclopédisme, plus encore que les grands pédagogues du XIX e siècle, une figure du siècle des Lumière. Il a écrit de nombreux romans (Grogh, storia di un castoro, prix Collodi, traduit en vingt langues; Orzowei, récompensé par le prix Andersen, traduit en trente-deux langues).Il a ensuite enseigné pendant des années aux nativos d’Amérique du Sud, les aidants dans leur lutte pour faire reconnaître leurs droits. Cette expérience lui a inspiré sa trilogie: La luna nelle baracche, El loco, E venne il sabato (inédits en France). Dans ces œuvres, la narration devient un cri de dénonciation et un acte d’amour, répondant à l’urgence de donner une voix aux opprimés.La première partie de ce travail, souligne les liens entre la biographie de Manzi et sa vision humaniste de la société. Nous rendons ensuite compte de l’état de la critique autour de ses œuvres et de la réception et de la fortune de ses travaux en Italie et à l’étranger. Nous nous interrogeons sur le rôle de l’adulte en tant que médiateur et prescripteur dans le choix et la lecture des romans pour la jeunesse.Puis nous abordons la question de l’actualité de son œuvre, en relation avec le problème général de la lecture en milieu scolaire. Enfin, un résumé du projet interdisciplinaire que nous avons réalisé dans un réseau d’établissements scolaires, dans le but de mettre à l’épreuve et d’interroger l’actualité de l’œuvre de notre auteur, complète cette partie.Plusieurs romans et œuvres de vulgarisation qui composent notre corpus sont analysés dans des chapitres spécifiques qui constituent la deuxième partie de notre thèse. Cette analyse nous a permis d’identifier certains éléments récurrents de la poétique de Manzi qui illustrent son profond humanisme.La troisième partie de cette recherche est consacrée à l’étude de la traduction et de l’adaptation de certains ouvrages de Manzi. Une analyse comparative des versions français et italienne de ses romans nous amène à penser qu’une nouvelle traduction plus fidèle au style et à l’esprit des textes originaux s’impose.De cette analyse émerge la figure d’un écrivain qui allie l’imagination à l’engagement, créant des récits qui emportent le lecteur tout en le poussant à réfléchir sur des thématiques cruciales.Manzi surprend, suscite l’envie de lire, éduque, grâce à la magie de son art. Ses romans résistent à l’épreuve du temps et s’inscrivent dans la lignée des grands classiques.

  • Titre traduit

    The Humanism in the Alberto Manzi's novels and vulgarisation work


  • Résumé

    Alberto Manzi is a key figure in the panorama of the development of Italian language and culture. The analysis of his biography and his writing highlights the humanism that characterizes all his literary works and his pedagogical thinking. A fil rouge that underlies his life and professional experiences, an urgency of renewal that results in a concrete commitment against injustice and ignorance, in the expression of a new paideia, in politically engaged writing.He wrote many novels (Grogh storia di un castoro, Collodi award, translated in 20 languages; Orzowei, honored at the Andersen award translated in 32 languages), tales, articles, informative writings; he developed TV and radio programs for children, parents and teachers. Narrator, teacher, journalist, teachers trainer, ranging from natural sciences to poetry, he could practically embody a figure of the "Renaissance".He is still remembered as ‘Maestro degli italiani’ for the 10-year TV program Non è mai troppo tardi which received the UN award for its important contribution in the fight against illiteracy in the Sixties.Afterwards he taught for years to the Natives in South America, helping them in their fight for their rights. That inspired him to write the trilogy: La luna nelle baracche, El Loco, E venne il sabato. In these works, the narration becomes a song of denunciation and an act of love: the urgency to give voice to a people, to humanity.In the first part of this work, after having highlighted the links between the biography of the author and his humanist vision, and show the status quo of criticism of the author, the reception of Manzi’s work was treated from a theoretical point of view. Then the question of timeliness of Manzi’s novels has been approached, in relation to the general problem of reading at school. A summary of the interdisciplinary project that I carried out in a network of schools, in order to verify the reception of Manzi nowadays, completes this part.In the second part of this work, several novels and informative writings compose the corpus which has been analysed in specific chapters. From this analysis, the recurrent elements of Manzi’s poetry have been extrapolated and elaborated in a separate chapter.The third part of this research include theoretical reflection on translating and adapting, on the role of the adult as intermediary in the selection and reading of novels, on the lisibilité, and also a comparative analysis of some French versions of Manzi’s novels. From this work of analysis and that on fortune, we also suggest a new translation more faithful to the style and integrity of the original texts, in view of a possible and desirable new edition of Manzi’s novels.From this analysis emerges the figure of a writer who perfectly harmonizes imagination and ethics-politically engagement: this allows the author to create stories very well appreciated by the readers who are at the same time stimulated to reflect on the theme of the story. Manzi surprises, motivates to read, educates, through the magic sphere of art and fantasy.  His novels are harmoniously well built between the pedagogical aim and the aesthetic result, so they resist the test of time and encourage us to confirm the thesis of the inclusion of his works among the great classics.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Bourgogne. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.