Les agglomérations antiques du Val de Saône : émergence et mutations d’un réseau urbain de la fin de l’âge du Fer au début du Moyen Âge

par Loïc Gaëtan

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Philippe Barral et de Pierre Stanislas Nouvel.

Soutenue le 12-06-2019

à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de SEPT - Sociétés, Espaces, Pratiques, Temps , en partenariat avec Université de Franche-Comté (établissement de préparation) , Laboratoire chrono-environnement (Besançon) (laboratoire) et de Laboratoire Chrono-environnement (laboratoire) .

Le président du jury était Martial Monteil.

Le jury était composé de Philippe Barral, Pierre Stanislas Nouvel, Martial Monteil, Stephan Fichtl, Martine Joly, Christian Cribellier.

Les rapporteurs étaient Stephan Fichtl, Martine Joly.


  • Résumé

    Cette thèse vise l’étude des processus d’émergence, de structuration et de mutation d’un réseau urbain antique depuis la fin de la Protohistoire jusqu’au Moyen Âge dans une micro-région située aux confins des territoires antiques éduens, lingons et séquanes, le Val de Saône. Celle-ci se caractérise par une armature dense d’agglomérations gallo-romaines possédant une somme et une qualité de données inégalée en Gaule, fruit de recherches anciennes et récentes. Alors que ces agglomérations ont été parmi les premières étudiées au cours des années 1980, leur exploitation s’est limitée à l’étude des hiérarchies et des fonctions urbaines durant le Haut-Empire, délaissant la chronologie et l’évolution du système urbain.Le corpus de sites a fait l’objet d’une démarche d’homogénéisation et de cartographie des données grâce à des outils spécialement développés. Pour répondre aux questions d’organisation spatiale et de chronologie, de nouvelles acquisitions d’informations ont été réalisées. Ces données, rassemblées dans des notices et synthétisées à travers une série de descripteurs, permettent de réfléchir sur une meilleure définition de la caractérisation des agglomérations et sur l’étude de leur parcours chronologique.C’est à partir de la typo-chronologie des agglomérations que les dynamiques spatiales, morphologiques et temporelles sont mises en évidence à l’échelle du Val de Saône, puis comparées avec les données du Centre-Est de la Gaule. L’analyse in-terne des agglomérations permet d’appréhender la place et le rôle des composantes principales des occupations comme les parures monumentales, les types d’habitat ou l’artisanat. L’enquête montre l’importance et la variété des agglomérations dans le système de peuplement du Val de Saône depuis la fin de la période laténienne. L’organisation des ré-seaux antiques, issue d’un héritage protohistorique très marqué, et les dynamiques urbaines indiquent des récurrences et des spécificités à chacune des cités.Cette thèse constitue ainsi une synthèse inédite sur l’émergence, le développement et le devenir de ce réseau urbain remarquable, dont la structure est encore nettement discernable aujourd’hui.

  • Titre traduit

    The ancient towns in the Saône Valley : emergence and mutations of an urban network from the end of the Iron Age to the beginning of the Middle Ages


  • Résumé

    The aim of this thesis is to study the processes of emergence, structuring and mutation of an ancient urban network from the end of the Protohistory to the beginning of the Middle Ages in a micro-region located on the edge of the ancient éduens, lingons and séquanes territories, the Saône Valley. This area is characterized by a density of Gallo-Roman small towns with an amount and a high quality of data unequalled in Gaul, as a result of ancient and recent research. While these small towns were among the first studied in the 1980’s, their exploitation was limited to the study of hierarchies and urban functions during the High Empire, neglecting the chronology and the evolution of the urban system.The site corpus has been homogenized and mapped using new tools that were specially developed for that. To meet the expectations of spatial organization and chronology, new information has been gathered. These data, collected in notes and synthesised through a set of archaeological descriptors, allow us to reflect on a better definition of the small towns characterization and on the study of their evolution paths.It is from the typo-chronology of the towns that spatial, morphological and temporal dynamics are highlighted on the scale of the Saône Valley, then are compared to the Central-East of Gaul’s data. The internal analysis of towns makes it possible to understand the place and role of the main components of occupancies such as monumental adornments, habitat types or handicraft. The research shows the importance and the variety of the urban area towns in the settlement system of Saône Valley from the end of the Latenian period. The organization of ancient networks, resulting from a very marked protohistorical heritage, and the urban dynamics indicate recurrences and specificities to each of the cities.This thesis makes an unprecedented synthesis on the emergence, development and future of this remarkable urban network, whose structure is still distinctly discernible nowadays.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Les agglomérations antiques du Val de Saône : émergence et mutations d'un réseau urbain de la fin de l'âge du Fer au début du Moyen Âge


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Les agglomérations antiques du Val de Saône : émergence et mutations d'un réseau urbain de la fin de l'âge du Fer au début du Moyen Âge
  • Détails : 3 vol. (551, 859, 84 p.)
  • Notes : Volume 1 : texte ; Volume 2 : Corpus ; Volume 3 : Annexes.
  • Annexes : Bibliographie p.481-528 (volume 1). Notes bibliograqhiques.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.