Experimental investigation of the phase diagram of ammonia monohydrate at high pressure and temperature

par Haiwa Zhang

Thèse de doctorat en Sciences des Matériaux

Sous la direction de Frédéric Datchi.

Le président du jury était Jean-Paul Itie.

Le jury était composé de Sandra Ninet, Frédéric Decremps.

Les rapporteurs étaient Agnès Dewaele, Volodymyr Svitlyk.

  • Titre traduit

    Etude expérimentale du diagramme de phase du monohydrate d'ammoniac à haute pression et température


  • Résumé

    Cette thèse de physique expérimentale explore le diagramme de phase du monohydrate d'ammoniac (AMH) à haute pression (0<P<70 GPa) et haute température (300<T<800 K). L' AMH est un composé solide composé de parts égales d'eau (H2O) et d'ammoniac (NH3). Son étude sous conditions P-T extrêmes est d'un grand intérêt pour la compréhension et la modélisation des intérieurs planétaires des planètes géantes et des satellites glacés, ainsi que pour la compréhension des effets des hautes densités sur la liaison hydrogène. Dans ce travail, nous utilisons principalement la diffraction des rayons X et la spectroscopie Raman pour étudier les phases solides stables en fonction de P et T. Nous mettons en evidence une ionisation partielle du composé dès 7.4 GPa à 300 K et l'existence de deux nouvelles phases, AMH-VII et AMH-VIII, stables à haute T. Les lignes de transitions de phases solide-solide et solide-liquide sont obtenues. La nature plastique de la phase VII est démontrée par diffusion quasi-élastique des neutrons. La nature superionique du solide à haute P-T est suggérée par l'évolution du spectre infrarouge.


  • Résumé

    This thesis in experimental physics investigates the phase diagram of ammonia monohydrate (AMH) at high pressure (0<P<70 GPa) and temperature (300<T<800 K). AMH is a solid compound formed of equal amounts of water (H2O) and ammonia (NH3). Its study under extreme P-T conditions is of great interest for the understanding and modeling of planetary interiors of giant icy planets and satellites, as well as for the understanding of density effects on hydrogen bonds. In this work, we mainly use x-ray diffraction and Raman spectroscopy to study the stable solid phases as a function of pressure and temperature. We evidence a partial ionization of the compound above 7.4 GPa at 300 K, and the existence of two new phases, AMH-VII and VIII, stable at high T. The solid-solid and solid-liquid transition lines are disclosed. The plastic nature of phase VII is demonstrated by quasi-elastic neutron scattering. The superionic nature of the solid at high P-T is suggested by the measured evolution of the infrared spectra.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.